Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'association Motocœur fait don de bons d'achats à une centaine d'aides à domicile de l'Indre

-
Par , France Bleu Berry

Privée de parade cet été pour cause de Covid, l'association Motocœur n'est pas restée inactive. Elle a collecté près de 10.000 euros qui seront notamment remis à des aides à domicile, une profession mise à rude épreuve depuis le début de l'épidémie.

Jean-Louis Lejot, président de Motocœur, dans les locaux de France Bleu Berry
Jean-Louis Lejot, président de Motocœur, dans les locaux de France Bleu Berry © Radio France - Sarah Tuchscherer

L'épidémie de Covid a bouleversé les plans de Jean-Louis Lejot, président de l'association Motocœur, qui avait l'habitude d'organiser, tous les ans au mois d'août, une parade de motards autour de son village de Lourouer-Saint-Laurent. La collecte de fonds réalisée à cette occasion servait à financer des projets à destination de personnes handicapées. La jauge imposée aux rassemblements cet été n'a pas permis d'organiser l'édition 2020. Pour autant, l'association de Jean-Louis Lejot n'est pas restée les bras croisés. Grâce à une cagnotte lancée sur internet, à laquelle se sont ajoutés des dons divers, elle a récolté 9.299 euros. 

Cette somme, Jean-Louis Lejot et ses amis ont choisi d'en faire profiter un certain nombre de personnes. D'abord la famille de Clara, une fillette atteinte de trisomie, puis les intermittents qui auraient dû venir animer le Motocœur, ils ont reçu une partie de leur cachet. L'association a aussi voulu saluer une profession mise à rude épreuve au début de l'épidémie de Covid : les aides à domicile. Elle a demandé à trois employeurs, l'Asmad, Familles rurales et l'ADMR, d'établir une liste de salariés ayant travaillé dans le secteur du Boischaut-Sud pendant cette période.

70 euros de bons d'achat dans les commerces locaux

Jean-Louis Lejot justifie ce choix : "Ils sont allés au travail sans filet au début de l'épidémie. Ils n'avaient pas de masques. D'une certaine manière, ça revenait à subir un handicap, qui n'avait évidemment rien à voir avec ceux que l'on aide habituellement mais on voulait leur apporter notre soutien". Au total, 94 aides à domicile se sont partagé 6.580 euros, soit 70 euros de bons d'achat par personne, à utiliser dans des magasins du secteur de la Châtre, une manière, précise Jean-Louis, d'aider aussi le commerce local. 

Aide à domicile à l'ADMR, Claudine fait partie des bénéficiaires. Elle apprécie cet élan de générosité et de reconnaissance envers une profession parfois sous-estimée : "C'est vrai qu'au début du confinement, il y avait des masques pour les structures mais pas pour nous, pareil pour les gants. Ça ajoutait une dose de stress, on se demandait si on n'allait pas l'attraper. On s'est un peu senti la 5e roue du carosse. Cette démarche nous fait du bien au moral, elle prouve qu'on pense à nous". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess