Société

L'association Robin des Toits tire la sonnette d'alarme à Saint-Estève

Par Anne-Natacha Bouillon, France Bleu Roussillon lundi 7 octobre 2013 à 18:40

Les antennes de Saint-Esteve
Les antennes de Saint-Esteve © Radio France

Des travaux ont lieu depuis lundi sur le château d'eau de la commune, il héberge plusieurs antennes-relais. Les ouvriers sont pleinement exposés aux ondes électromagnétiques selon l'association Robin des Toits.

Depuis lundi, on repeint le château d'eau de Saint-Estève. Sur l'édifice, plusieurs antennes-relais de téléphonie mobile sont implantées. Elles auraient dû être coupées pendant les travaux. L'association Robin des Toits a effectué des relevés. Un appareil a enregistré des ondes électromagnétiques au pied du château. Cela prouve pour l'association que les antennes sont toujours en fonction alors que des ouvriers travaillent en hauteur, sur une nacelle, tout proche de ces appareils nocifs pour la santé.

 

Antenne St estève / PIF Assoc

Orange, SFR, Bouygues assurent que leurs antennes sont bien coupées pendant que les ouvriers interviennent. Ces ondes peuvent provenir d'ailleurs.

Antenne St Estève / PAF Bouygues

Ces coupures sont sporadiques précise le maire de Saint-Estève Robert Vila. Elles ne perturbent que les liaisons avec les mobiles. Les téléphones fixes et internet ne sont pas impactés. Fin des travaux prévue le 21 octobre.

Antennes St Estève / Enrobé