Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

L'associaton Droit au Logement appelle à suspendre le paiement des loyers

-
Par , France Bleu Paris

Près de 300 responsables syndicaux, politiques et associatifs lancent un appel, relayé par l'association Droit au Logement, pour réclamer la suspension des loyers durant la période de confinement, alors que pour de nombreux foyers la précarité se renforce.

Logements HLM. Photo d'illustration
Logements HLM. Photo d'illustration © Radio France - Hajera Mohammad

"Nous ne demandons pas l'aumône, nous voulons des mesures indispensables pour éteindre l'incendie qui s'annonce". Dans un communiqué publié ce jeudi, l'association Droit au Logement lance une campagne nationale pour un moratoire des loyers : loyersuspendu.org. Ils pointent du doigt les difficultés économiques qui s'amoncellent chez certains Français : "dispositifs de chômage partiel qui ne compensent pas la diminution du salaire, absence totale de revenus pour beaucoup de travailleurs parmi les plus précaires ou du secteur informel, risque de licenciements économiques accru". A cela s'ajoute le confinement que l'association qualifie de "charge financière supplémentaire", car il induit une "hausse de la charge alimentaire" avec l'absence de cantine scolaire ou d'entreprise, sachant que les factures d'eau et d'électricité risquent d'augmenter. 

Pour l'association, le report de deux mois de la fin de la trêve hivernale, des expulsions et des coupures d'électricité, décidé par le gouvernement, ne suffisent pas. "C'est pourquoi, nous, signataires, décidons de suspendre le paiement de notre loyer durant l'épidémie, par solidarité avec les locataires en difficulté et pour la mise en place d'un moratoire pendant la pandémie et ses suites", annonce la fédération Droit au Logement. Parmi les associations qui soutiennent cette démarche, l'on retrouve ATTAC, Sud Education 94, CGT Privés d'Emploi ou encore l'Union Syndicale Solidaires du Val-de-Marne.

Dans son communiqué, l'association dit réclamer du gouvernement, outre un moratoire des loyers pour les locataires en difficulté, la suspension de toute sanction à l'encontre des locataires, une baisse des loyers, l'augmentation des APL et la réalisation massive de "vrais logements sociaux". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess