Société DOSSIER : Attentat de Nice

Attentat de Nice : "Ma mère ne peut pas être victime et coupable"

Par Sébastien Germain, France Bleu Azur et France Bleu jeudi 19 janvier 2017 à 8:59

Attentat de Nice
Attentat de Nice © Maxppp - Franz CHAVAROCHE

Hanane Charrihi sort un livre ce jeudi "Ma mère patrie". Sa mère a été la première victime du tueur de l'attentat du 14 juillet à Nice.

La mère de Hanane Charrihi est la première victime de Mohamed Lahouaiej Bouhlel, le tueur de l'attentat du 14 juillet à Nice. Un attentat qui a fait 86 morts et plus de 400 blessés. Hanane Charrihi sort un livre ce jeudi pour raconter comment elle vit ce drame et la perte de sa mère. Elle était l'invitée de France Bleu Azur à 7h50.

"Mon mari n'a pas pu m'annoncer la mort de ma mère"

"Mon mari n'a pas réussi à trouver les mots pour m'annoncer la mort de ma mère. Il n'y arrivait pas. C'est mon frère qui m'a tout dit par téléphone. On ne comprend pas, on ne réalise pas, ça nous dépasse. Immédiatement j'ai tenté de venir sur Nice mais c'était très compliqué. Heureusement j'ai réussi à trouver une place et je suis arrivée à Nice pour retrouver ma mère et ma famille."

"On n'a pas le droit d'être en deuil"

Arrivée à Nice, Hanane Charrihi est agressée à deux reprises sur la promenade des anglais, des insultes racistes : "Ma mère elle ne peut pas être coupable et victime à la fois. Ces terroristes ne font pas partie de notre religion. Lorsque je décris ma mère, son enfance, sa vie elle n'a rien à voir avec ce terroriste. On a pas le droit d'être en deuil même si j'ai perdu ma mère, celle que j'aime le plus au monde."

Le livre sort ce jeudi avec la journaliste de "L'Obs" Eléna Brunet. Il s'appelle : "Ma mère patrie" aux éditions de la Martinière

Hanane Chahirri