Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

L’audience de rentrée du tribunal du Mans perturbée par des opposants à la réforme des retraites

-
Par , , France Bleu Maine
Le Mans, France

Des avocats et des Sarthois opposés à la réforme des retraites ont perturbé ce vendredi l'audience solennelle de rentrée au tribunal du Mans. Les avocats ont formé une haie d'honneur pour "accueillir" les autorités tandis que d'autres manifestants ont été repoussés par les forces de l'ordre.

Les avocats du Mans portent un rabat "rouge de colère".
Les avocats du Mans portent un rabat "rouge de colère". © Radio France - Alice Kachaner

La réforme des retraites s’invite au palais de justice du Mans. Comme chaque année, les différents tribunaux tenaient, ce vendredi 24 janvier, leur audience solennelle de rentrée (tribunal de commerce, des prud'hommes et tribunal correctionnel). Ce rendez-vous sert habituellement à dresser le bilan de l’activité de l’année écoulée. Mais le début de ces audiences a été perturbé par deux manifestations.

"Haie d'honneur" des avocats 

Celle des avocats tout d’abord qui ont constitué une haie d’honneur à l’arrivée du préfet. Pour l’occasion, ils avaient changé la couleur de leur rabat (sorte de col) sur leur robe : de blanc, il est passé à rouge, "rouge de la colère, rouge de contestation", précise l'un d'eux. Depuis trois semaines, les 176 avocats sarthois sont en grève contre la réforme des retraites qui, selon eux, leur est défavorable, alors qu'ils bénéficient d'un régime autonome . Les audiences nécessitant la présence d’un avocat au tribunal de Mans sont pour la plupart reportées depuis le 6 janvier 2020. 

D'autres manifestants délogés

Un peu plus tard dans la matinée, une vingtaine de manifestants – notamment du syndicat CGT – ont voulu assister à cette audience solennelle de rentrée au Palais de Justice, mais ont été bloqués dans le sas du tribunal (au niveau des portiques de sécurité), avant d’être repoussés par les forces de l’ordre. "C'est une atteinte à la démocratie, cette audience est publique et on nous la refusée, c'est scandaleux", tempête Didier Jousse, le secrétaire général de la CGT Sarthe. 

Une audience de rentrée revendicative

A l'intérieur du tribunal, les discours de la procureure de la République et du président du TGI se poursuivent. Eux aussi lancent un cri d'alarme. Ils fustigent à tour de rôle le manque de moyens humains dont dispose la justice.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu