Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Nouveau contrôle technique : les demandes de rendez-vous explosent à l'Automobile-Club lorrain avant la réforme

lundi 14 mai 2018 à 6:04 Par Seina Baalouche, France Bleu Sud Lorraine

La réforme du contrôle technique prévoit des normes plus strictes. Ces mesures affolent nombre d'automobilistes lorrains qui essayent d'avoir un rendez-vous avant leur entrée en vigueur le 20 mai.

À l'automobile François Haltebourg enchaine les contrôles techniques ces dernières semaines
À l'automobile François Haltebourg enchaine les contrôles techniques ces dernières semaines © Radio France - Seina Baalouche

Nancy, France

Le nouveau contrôle technique fait "peur" aux automobilistes lorrains.  Il change pour s'adapter aux normes européennes. Juste avant l'application de ces nouvelles mesures, les automobilistes lorrains se pressent dans les centres de contrôle pour y échapper. 

30% de clients en plus

A l'Automobile-club lorrain à Vandœuvre-lès-Nancy, le téléphone n'arrête pas de sonner. Ces dernières semaines, le contrôleur technique François Haltebourg a un emploi du temps chargé. Il accueille 30% de clients en plus par jour "une affluence pratiquement record" explique-t-il. Ce nouveau contrôle technique inquiète les automobilistes car il est plus sévère alors pour l'éviter Florence a décidé d'avancer sa date d'un mois"s'il faut que je bloque ma voiture je ne peux pas aller bosser, je peux rien faire" s'inquiète la conductrice puisqu'avec ce nouveau contrôle technique si une défaillance sévère est détectée elle devra être réparée dans la journée sinon la voiture sera immobilisée

Un nouveau contrôle technique qui pourrait coûter plus cher

Le nouveau contrôle technique pourrait aussi coûter plus cher puisqu'il demande plus de temps. François Haltebourg suit des formation pour s'adapter à cette réforme "pour nous aussi il y a beaucoup de chose qui changent, on va contrôler plus de points alors au début il y a une période d'apprentissage pour connaitre les nouveaux codes" explique-t-il. Mais le contrôleur estime que même si cette mesure est contraignante pour les automobilistes, elle est nécessaire car selon lui, trop souvent les conducteurs tardent à faire les contre-visite.