Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

L'avenir de la SNCF : les cheminots du Pays Basque à la rencontre des voyageurs

vendredi 9 mars 2018 à 14:47 Par Jacques Pons, France Bleu Pays Basque

Deux syndicats de cheminots du Pays Basque à la rencontre des voyageurs. SUD-rail et la CGT préparent ainsi la journée d'action nationale organisée le 22 mars à Paris. Auparavant, les 12 et 19 mars prochain, les deux syndicats partiront informeront les usagers du rails.

La gare de Bayonne
La gare de Bayonne © Radio France - Jacques Pons

Pays Basque, France

Les syndicats de cheminots comptent rencontrer les voyageurs lundi 12 mars et lundi 19 mars prochain. La CGT et SUD-rail souhaitent informer les usagers des trains des conséquences du rapport Spinetta sur la SNCF. Moins de TGV entre Bordeaux et le Pays Basque sauf en été au plus de l'affluence touristique. 

Pour Peio Dufau, en charge des cheminots CGT à Bayonne et Hendaye, "supprimer le statut de cheminot ne sert à rien, ouvrir la concurrence non plus". En revanche, pour la CGT d'autres solutions sont possibles. Le syndicat les met en avant dans une contre réforme ferroviaire. 

Peio Dufau, responsable CGT cheminots Pays Basque

Café et dialogue dans les gares le 12 mars

Lundi prochain, le 12 mars, dans la matinée, les deux syndicats serviront le café aux voyageurs en gare de Bayonne et Hendaye. Rebelote le 19 mars, cette fois, dans les TER entre Hendaye et Dax et entre Bayonne et Pau. Pour SUD l'idée est, par exemple, d'alerter les usagers des dangers d'une des mesures préconisée par le rapport Spinetta : la saisonnalité des TGV.

Christophe Fargallo, responsable régional de SUD-rail

Christophe Fargallo (SUD-rail) et Peio Dufau (CGT) devant la gare de Bayonne  - Radio France
Christophe Fargallo (SUD-rail) et Peio Dufau (CGT) devant la gare de Bayonne © Radio France - Jacques Pons

On ne gagnera pas seuls. — Christophe Fargallo (SUD-rail)

Ces deux rencontres les 12 et 19 mars préparent la journée nationale d'action des cheminots le 22 mars à Paris (le point de rendez-vous est fixé à 13 heures sur la place de la République). Le lendemain, le vendredi 23 mars, les deux syndicats animeront à Bayonne un débat au cinéma l'Atalante après diffusion du documentaire de Gilles Balbastre "changeons d'ère" à partir de 19 heures.