Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

L'avenir des boulevards et des barrières à Bordeaux se dessinera cet automne

-
Par , France Bleu Gironde

Le conseil municipal de Bordeaux a voté ce lundi le principe d'une concertation sur le projet urbain des boulevards et des barrières de Bordeaux. Elle sera lancée à l'automne pour un secteur de 12 kilomètres qui concentre quelques 80 000 habitants.

Les boulevards bordelais sont aujourd'hui régulièrement embouteillés. (illustration)
Les boulevards bordelais sont aujourd'hui régulièrement embouteillés. (illustration) - © Maxppp

Bordeaux, France

"C'est un chantier majeur, aussi important que le fut la rénovation des quais de Bordeaux". Fabien Robert, le premier adjoint à la mairie de Bordeaux, fixe l'enjeu du dossier. Les boulevards forment la ceinture extérieure de la ville, sur 12 kilomètres. La concertation lancée à l'automne concernera l'avenir de cet axe emprunté chaque jour par 30 000 à 40 000 véhicules. Mais elle s'élargira aux différentes barrières et à une bande de 500 mètres de part et d'autre de ces boulevards. Ce sont 80 000 habitants qui vivent dans cette zone, près du tiers des Bordelais et 11% de la population de Bordeaux Métropole car, si Bordeaux est au cœur du dossier, les villes du Bouscat, de Talence et de Bègles seront aussi concernées. Le secteur représente également 50 000 emplois et des sites importants : Cité numérique, CHU Pellegrin, stade Chaban-Delmas, Cité administrative, Base sous-marine.

Fixer les grandes orientations

Le maire de Bordeaux a défini les trois grands thèmes de la concertation. "Il faudra définir si un nouveau mode de transport en commun en site propre doit être mis en place sur les boulevards, affirme Nicolas Florian. Il faudra définir la place des déplacements doux. Nous allons d'ailleurs, sans attendre, sécuriser certaines parties de la piste cyclable. Puis il faudra définir comment redonner une identité propre à certaines barrières, comment on les réanime. Il faut qu'elles soient des lieux de vie". En revanche, Nicolas Florian ne souhaite pas relancer le projet de réaménagement du stade Chaban-Delmas. "On verra si cela vient dans le débat, précise-t-il. Je ne veux pas isoler le cas du stade".

"Un coup de communication" pour l’opposition

Dans l'opposition municipale, le sujet provoque "beaucoup d'inquiétude". La socialiste Emmanuelle Ajon regrette ainsi que l'on "ne parle pas de la rive droite. C'est toute une partie du problème qui est mise de côté". Elle dénonce également le moment choisi. "En septembre, nous entrons en période électorale, affirme-t-elle. C'est bien trop tard. Cela ressemble surtout à un coup de communication".