Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'éclairage public la nuit : bientôt plus pour tous les quartiers de Saint-Dié-des-Vosges

-
Par , , France Bleu Sud Lorraine
Saint-Dié, France

A partir du mois de mars, la ville lorraine de Saint-Dié-des-Vosges va couper l'éclairage public dans certains quartiers de la ville de une heure à cinq heures du matin. Une décision dans le but d'alléger sa facture d'électricité. D'autres communes de la région appliquent déjà cette mesure.

image par défaut

Dès le début de mars prochain, la commune de Saint-Dié-des-Vosges va éteindre les lampadaires publics la nuit de une heure à cinq heures du matin, pour une partie de la ville. 8000 habitants sur les 22 mille sont concernés.

L'éclairage public reste en place toute la nuit dans le centre ville, les entrées de la commune et les quartiers dits sensibles, tous les lieux les plus fréquentés  "pour des raisons de sécurité", explique la Ville, et "pour ne pas compliquer le travail des forces de l'ordre " .

Cette décision doit permettre à la commune d'économiser 26 mille euros par an. Une goutte d'eau pour la collectivité? "Cela doit permettre de financer le salaire d'un employé" explique-t-on à la mairie.

Une centaine de communes des Vosges et de Meurthe -et-Moselle ont déjà pris cette décision

Saint-Dié, n'est pas la première à prendre cette décision, ces dernières années, près d'une centaine de communes des Vosges et de Meurthe-et-Moselle ont fait ce choix. Certains coupent l'ensemble des lampadaires, d'autres utilisent des ampoules nouvelle génération moins coûteuses. Un même objectif, réduire la facture énergétique.

A Bruley par exemple  en Meurthe-et-Moselle , les 600 habitants ont l'habitude depuis trois ans de voir les  250 lampadaires communaux éteints de 22h30 à 6h30 le matin. Le maire, Claude Manet ne "regrette pas sa décision" et "assure qu'il ne reviendra pas sur sa décision  désormais acceptée par ses administrés". Les "lumières" sont désormais allumées les soirs de fête comme Noël ou Nouvel An.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess