Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

L'école maternelle du Grand-Lemps louée sur Le bon coin pour protester contre une fermeture de classe

C'est d'une façon originale que les parents d'élèves de l'école maternelle du Grand-Lemps protestent contre la possible fermeture d'une classe. Ils proposent via une annonce sur "Le bon coin" de louer pour 2.500 euros une salle de l'établissement. Une annonce factice pour faire réagir.

Les parents d'élèves ont mis une annonce de location sur Le Bon Coin pour protester contre la possible fermeture de l'école maternelle
Les parents d'élèves ont mis une annonce de location sur Le Bon Coin pour protester contre la possible fermeture de l'école maternelle - Capture d'écran

"Gêne dû (sic) au bruit d'enfants entassés dans les autres salles du bâtiment". C'est avec humour que se termine l'annonce postée par Sébastien Bruchet, président des parents d'élèves du conseil local FCPE des écoles du Grand-Lemps. Une annonce factice pour interpeller vis-à-vis de la possible fermeture d'une classe de l'établissement et renvoyer vers la pétition de l'association.

À chaque mois son action

Pour Sébastien Bruchet, c'est la seule solution pour sauver la classe menacée de fermeture : "Les gens nous appellent, ils voient qu'il se passe quelque chose. Ça marcherait moins bien si on avait une démarche traditionnelle. On a besoin de buzz." L'école compte actuellement 91 élèves au total, répartis dans quatre classes. L'objectif du rectorat est de libérer un poste d'enseignant pour un autre établissement. 

Sébastien Bruchet, président des parents d'élèves du conseil local FCPE des écoles du Grand Lemps

Depuis que la possible fermeture a été annoncée en janvier, les parents d'élèves mènent une action par mois. "Dès que l'on a appris ce qu'il se passait, on a mis en place une banderole et une pétition en ligne", raconte Sébastien Bruchet, "le mois dernier nous avons distribué des boîtes de sardines devant l'école. C'est une métaphore pour dire que les enfants sont _entassés dans les classes_. On envisage de manifester devant l'académie de Grenoble."

Les parents d'élèves craignent un sur-effectif dans les classes. Le rectorat se réunie normalement en juin prochain pour la décision définitive.