Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L’écriture SMS n’est pas un fléau pour la langue française selon un professeur de français à Belfort

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard
Belfort, France

Michel Paget est professeur de français au lycée Courbet à Belfort, il estime que malgré les idées reçues, le langage SMS n’est pas un danger pour langue française.

Michel Paget, prof de français au lycée Courbet à Belfort
Michel Paget, prof de français au lycée Courbet à Belfort © Radio France - Thierry Campredon

A l’heure de la 21ème édition de la semaine de la langue française et de la francophonie, Michel Paget est optimiste, il estime que malgré tout ce qu’on peut lire ou entendre, la langue française n’est pas mise à mal : "notre langue évolue, et je crois qu’on doit être conscient que ce n’est forcément un mal et nous devons évoluer avec elle, il faut d’ailleurs savoir que dans le Petit Larousse, un quart des mots change tous les dix ans".

Je ne saute pas au plafond quand je vois des fautes »

Professeur de français depuis 33 ans, Michel Paget a donc accompagné ces nombreuses évolutions, et aujourd’hui, quand il ramasse les copies et qu’il voit des fautes, il relativise : "ça fait longtemps que je ne saute plus au plafond, dans une dissertation par exemple, je préfère évaluer les compétences et le travail de réflexion, et il serait ridicule d’enlever des points pour des fautes d’orthographe, je m’attache donc plus au fond qu’à la forme".

Ne pas diaboliser l’écriture SMS

Si aujourd’hui beaucoup pensent que le langage SMS est responsable des fautes d’orthographes chez les jeunes, Michel Paget n’est pas d’accord, selon lui, l’écriture SMS n’est pas un fléau "c’est un langage parallèle et il ne faut pas en faire toute une histoire, il est d’ailleurs très rare de trouver dans les devoirs rendus les traditionnelles fautes qu’on l’on retrouve systématiquement dans les textos, les jeunes sont donc capables de faire la différence entre les deux langages".

Michel Paget, prof de français au lycée Courbet à Belfort

  • France
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu