Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

L'Eglise de l’Ile Bouchard a retrouvé son clocher dont la charpente a été entièrement restaurée

-
Par , France Bleu Touraine

Il aura fallu près de six mois pour entièrement restaurer la charpente du beffroi et du clocher de l'Eglise de l’Ile Bouchard. Pour donner une seconde jeunesse également aux trois cloches. Ce mercredi, une grue mobile a déposé le tout avec succès au sommet de l'Eglise à plus de 20m de haut.

Le clocher de plus de six tonnes déposé au sommet de l'Eglise de l'Ile Bouchard
Le clocher de plus de six tonnes déposé au sommet de l'Eglise de l'Ile Bouchard - © Entreprise Merlot de Richelieu

L'Île-Bouchard, France

Chantier très spectaculaire ce mercredi en plein cœur de l'Ile Bouchard. La pose du clocher au sommet de l'Eglise St-Gilles. Un édifice classé aux Monuments Historiques et qui date du XIème siècle pour ses parties les plus anciennes. Ici-même où en décembre 1947, quatre fillettes du village disent avoir aperçu la Vierge Marie.

Une grue mobile élève d'un seul tenant beffroi puis clocher à plus de 60m de haut

Après six mois de travaux, la charpente du beffroi, celle du clocher et les trois cloches ont retrouvé leur place au sommet de l'Eglise à plus de 20m de haut. Entièrement restaurés par l'entreprise Merlot basée à Richelieu, ces travaux étaient indispensables. Il a fallu travailler des bois de plus de 400 ans tout en ajoutant du nouveau pour que ce clocher tienne pour les générations futures. 

Le beffroi en bois était tellement pourri que les cloches menaçaient de tomber. Donc on a tout changé, le beffroi, les charpentes et les cloches aussi ont été restaurées. Et là, revoir ce clocher posé sur le faîte de l'Eglise, c'est merveilleux !" François de Laforcade, paroissien dédié au Sanctuaire de l'Ile Bouchard

Le beffroi de plus de sept tonnes déposé au sommet de l'Eglise - Aucun(e)
Le beffroi de plus de sept tonnes déposé au sommet de l'Eglise - © Entreprise Merlot de Richelieu

Lorsque j'ai vu la grue déposer le beffroi au sommet de l'Eglise, je n'ai pas pu m'empêcher de faire le parallèle avec l'apparition mariale. On voit quelque chose qui descend du ciel dans l'Eglise, comme la Vierge Marie avait visité cette Eglise." Patrick Pouplin, l'un des quatre prêtres de l'Ile Bouchard 

L'Eglise retrouve également ses trois cloches

La plus grosse pèse près d'une tonne et demie, les deux autres 600 et 400 kg. Elles aussi ont voyagé dans le ciel de l’Île Bouchard pour reprendre leur place dans le clocher. De quoi ravir prêtre et paroissiens. Enfin, les Bouchardais vont pouvoir entendre sonner de vraies cloches. Depuis une dizaine d'années, elles étaient muettes pour ne pas fragiliser le beffroi. Remplacées par un carillon électronique. Encore quelques jours de réglages et les cloches devraient pouvoir sonner pour le 15 août et le pèlerinage de l'Assomption

La plus grosse cloche prend les airs avant de retrouver sa place - Radio France
La plus grosse cloche prend les airs avant de retrouver sa place © Radio France - François Desplans

Coût de ce chantier de restauration : 260 000 euros. Financés par la ville, la DRAC et la Fondation du Patrimoine. Prochain chantier, celui de la toiture qui par endroit serait en piteux état. 

Choix de la station

France Bleu