Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

L'Eglise lance sa traditionnelle campagne du Denier en Auvergne

lundi 2 avril 2018 à 2:16 Par Emmanuel Moreau, France Bleu Pays d'Auvergne

On ne dit plus Denier du Culte mais Denier de l'Eglise. Les dons des fidèles permettent de faire vivre l'Eglise et ceux qui la servent, prêtres et laïcs.

La campagne du Denier de l'Eglise a commencé le dimanche des Rameaux
La campagne du Denier de l'Eglise a commencé le dimanche des Rameaux

Auvergne, France

Il n'y a pas de miracle pour le budget du diocèse! C'est avec un peu d'humour que le diocèse du Puy annonce le début de la campagne du denier de l'Eglise. Une campagne qui commence traditionnellement le dimanche des Rameaux et qui se prolonge dans les semaines suivantes. Concrètement, cela se traduit par une enveloppe que vont recevoir tous les auvergnats pour cet appel aux dons. 280.000 enveloppes rien que pour le diocèse de Clermont (le Puy-de-Dôme) et pratiquement 500.000 pour toute l'Auvergne.

Car les quatre diocèses de la Province ecclésiastique de Clermont se sont rassemblés pour faire campagne commune, avec un thème: l'Eglise proche et vivante avec vous. C'est le diocèse du Puy qui a réalisé le visuel, une église stylisée avec des briques de couleurs différentes. Et les quatre évêques ont réalisé une vidéo commune pour inciter les fidèles à donner. Car l'Eglise ne reçoit aucune subvention et n'est pas aidée non plus par le Vatican.

Le Denier sert à payer les salaires des prêtres et des laïcs qui travaillent pour l'Eglise. Un prêtre gagne 745 €uros par mois, auxquels il faut ajouter les offrandes pour les messes qu'il a célébré. Les laïcs eux perçoivent un salaire indexé sur le Smic. 

Dans le Puy-de-Dôme, ils sont 100 prêtres et 120 laïcs, 110 prêtres et 42 laïcs en Haute-Loire ou encore 80 prêtres et 37 laïcs dans le Cantal. Globalement, le montant récolté chaque année reste le même. Pour le diocèse de Clermont, cela tourne généralement entre 2,15 et 2,2 millions d'€uros chaque année, 2.175.291 €uros exactement en 2017 (-0,1%). En Haute-Loire, le Denier permet de collecter 1,2 millions d'€uros, 1 million dans l'Allier ou encore 800.000 €uros dans le Cantal. 

Principale difficulté: le nombre de donateurs baisse régulièrement. Pour le diocèse de Clermont, on est passé de prés de 16.000 en 2006 à 10.985 l'année dernière, 1011 en moins en un an, compensés partiellement par 573 nouveaux donateurs. Une érosion compensée par une hausse du don moyen, 198 €uros dans le Puy-de-Dôme. Des donateurs fidèles, au propre comme au figuré car le don au Denier de l'Eglise est avant tout un acte de conviction. Un don qui peut se faire aussi sur internet et qui est défiscalisé.

Monseigneur François Kalist, l'archevêque de Clermont et de la Province ecclésiastique d'Auvergne - Radio France
Monseigneur François Kalist, l'archevêque de Clermont et de la Province ecclésiastique d'Auvergne © Radio France - Emmmanuel Moreau