Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société
Dossier : Mort de Jacques Chirac

L'émotion des Corréziens en ce jour de deuil national pour Jacques Chirac

-
Par , France Bleu Limousin

La journée de deuil national a été très suivie en Corrèze. Les différentes manifestations organisées ont toutes accueilli beaucoup de monde, venu dire ce dernier adieu à l'ancien président.

La messe a été suivie par environ 650 personnes massées dans la cathédrale
La messe a été suivie par environ 650 personnes massées dans la cathédrale © Radio France - Philippe Graziani

Corrèze, France

L’amphithéâtre du Conseil départemental était presque plein à midi. C''est là que le Conseil départemental avait invité les Corréziens à venir faire la minute de silence et à suivre la cérémonie télévisée des obsèques de Jacques Chirac. Beaucoup d'agents du département sont venus, mais aussi beaucoup de simples Corréziens. C'est Christophe Arfeuillère, le vice-président du Conseil départemental qui a prononcé le discours d'accueil et d'hommage en l'absence du président. Pascal Coste lui faisait partie de la délégation corrézienne montée suivre les obsèques à Paris. Il a trouvé ces cérémonies, il était aussi présent à la messe le matin aux Invalides, "très émouvantes". Il a été notamment très touché par le discours aux Invalides du petit-fils de Jacques Chirac, Martin. "Il a trouvé des mots exceptionnels pour caractériser son grand-père. "

La Corrèze est orpheline" Pascal Coste

En fin d'après-midi beaucoup de Corréziens ont aussi assisté à la messe célébrées par l'évêque de Tulle Monseigneur Francis Bestion à la cathédrale de Tulle. 650 personnes y sont venues. L'église était trop petite pour que tout le monde puisse s'asseoir. La plupart des grands et petits élus corréziens étaient présents. "Une troisième messe" a rappelé l'évêque en précisant que celle-ci était _"la messe des Corréziens pour dire adieu à leur cher compatriote". "Un lien indéfectible lie la Corrèze à Jacques Chirac "a dit Pascal Coste dans son discours en clôture. Désormais pour le président du conseil département "la Corrèze est orpheline"._

Choix de la station

France Bleu