Société

L’engagement des catholiques d’Aurec-sur-Loire pour l’accueil des migrants

Par Marie Blondiau, France Bleu Saint-Étienne Loire dimanche 9 octobre 2016 à 19:28

La petite ville de 6.000 habitants accueille 12 migrants depuis le printemps dernier
La petite ville de 6.000 habitants accueille 12 migrants depuis le printemps dernier © Radio France - Marie Blondiau

L’évêché du Puy-en-Velay, via la pastorale des migrants, vient de diffuser un texte titré « Les migrants chez nous » pour rappeler l’aide apportée par de nombreux fidèles de Haute-Loire aux migrants. Une mise au point qui contraste avec les nombreux discours de repli. Reportage à Aurec-sur-Loire.

Lui est bénévole au Secours Catholique, elle non pratiquante. C'est sur les épaules de Georges Granger et de Marie-Thérèse Dezord que tient le Comité d’accueil des migrants d’Aurec-sur-Loire, collectif d’une trentaine de personnes constitué il y a un an pour aider deux familles syriennes, après une invitation du maire et du prêtre d'Aurec. Parmi ces volontaires, une bonne partie de catholiques.

Toute l’équipe du Secours Catholique est impliquée - on est à peu près une dizaine -, tout comme d’autres paroissiens, qui ont même fait des dons. Cela nous a permis aussi de nous connaître. Parce que même les paroissiens, je les connais de vue, mais jamais nous avions eu ces rapports-là. Georges Granger

Depuis l’arrivée de ces douze syriens, en mai et juin dernier, tous s’appliquent donc à les nourrir, les meubler, les loger, les accompagner dans leurs démarches, mais aussi les comprendre.

Ils ont besoin de parler, quand ils veulent expliquer ce qu’ils ont vécu, le manque alimentaire, la torture, l’emprisonnement, la séparation de leur famille… Marie-Thérèse Dezord

Une aide et un soutien qui ont vite payé : les migrants ont semble-t-il trouvé leur place à Aurec ; ils participent aux manifestations de la ville, fréquentent les jardins familiaux et les enfants sont aidés par leurs camarades de classe. Fin novembre, les deux familles obtiendront un titre de séjour.

Georges Granger voudrait un élan plus important encore des catholiques envers les migrants.

L’évêque du Puy-en-Velay, Luc Crépy, est l’invité de France Bleu Saint-Etienne Loire ce lundi matin à 7h50.

Partager sur :