Société

L'Entraide Ouvrière de Touraine recherche des familles solidaires pour accueillir des réfugiés

Par Marie-Ange Lescure, France Bleu Touraine mercredi 9 novembre 2016 à 5:00

une cinquantaine de réfugiés pourrait être accueillis dans des familles tourangelles
une cinquantaine de réfugiés pourrait être accueillis dans des familles tourangelles © Maxppp - Maxppp

L'entraide Ouvrière lance un appel à la solidarité aux familles tourangelles : l'association leur propose d'accueillir pour une période de 3 mois à un an un réfugié ou une famille réfugiée pour lui faciliter son insertion dans la société française.

en 2015, la France a accepté 31,5 % des migrants qui ont déposé un dossier ont été reconnus comme pouvant bénéficier de la Convention de Genève ou de la protection subsidiaire, les deux formes de protections qu’offre la France. Près de 80 000 migrants ont déposé une demande de protection en France. Seuls 26 700 ont obtenu un statut de réfugié - selon les premières données communiquées par l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA) et la Cour Nationale du Droit d'Asile (CNDA)

Familles Solidiares c'est donc le nom du projet lancé par Entraide Ouvrière Touraine. L'association a répondu à un appel d'offres du Gouvernement pour trouver des solutions perennes pour les réfugiés (voir définition ci-dessous). L'intitulé de ce programme Hébergement Citoyen car il s'agit de faire appel à la générosité des citoyens français pour aider des personnes ayant obtenu l'asile en France doivent ensuite accomplir un long parcours d'intégration.

Hébergement citoyen = Familles Solidaires

Pour l'Entraide Ouvrière, il s'agit de mettre en application les valeurs qu'elle défend de fraternité et solidarité pour venir en aide à ceux qui ont terminé leurs démarches administratives, qui ont obtenu le statut de réfugié et qui donc sont devenus légalement résidents en France. Mais entre leur vie dans des centres d'accueil de demandeurs d'asile (CADA) où ils ont pu préparer leur demande d'asile, dans lesquels ils ont été entourés par les associations et la vie presque ordinaire d'un résident en France, "la marche est très haute" comme le souligne Xavier Gabillaud le Directeur départemental de la Cohésion sociale. D'où l'idée de faciliter leur intégration en leur proposant de vivre au sein de familles françaises qui pourront les assister dans leurs démarches, leur faciliter la vie quotidienne ou l'apprentissage du français.

Un numéro pour les familles pour poser leur candidature : 02.47.05.48.48

Les familles tourangelles qui le souhaitent peuvent faire acte de candidature auprès de l'Entraide Ouvrière (familles.solidaires@entraideouvriere.org), peu de critères sont exigés, mais il faut tout de même disposer d'au moins une chambre pour accueillir un réfugié, un simple canapé ne suffit souligne l'association car la cohabitation sera de plusieurs mois. Entraide Ouvrière rencontrera les familles pour évaluer leur motivation et leur expliquer ce que l'on attend d'elles, pas question d'enquête de police, l'un des critères essentiels sera la mobilité car il faut que le réfugié puisse facilement effectuer les démarches administratives, se rendre à des cours de français ou à des formations professionnelles. Un contrat sera établi entre l'association, la famille et le réfugié : il n'y aura pas de rémunération de la famille d'accueil mais une participation à hauteur de 20% des revenus du réfugié. Tout un réseau d'accompagnement sera également mis en oeuvre : une éducatrice spécialisée qui a travaillé dans la jungle de Calais a été recrutée pour suivre les familles et leurs hôtes, les conseillers en insertion professionnelle de l'Entraide Ouvrière seront détachés également pendant quelques heures chaque semaine sur ce projet et 2 jeunes en service civique feront aussi partis de l'accompagnement.

Une douzaine de familles ont déjà fait connaitre leur souhait d'accueillir un réfugié

Avant même la mise en place de ce programme Familles Solidaires, la Préfecture d'Indre et Loire a reçu et continue de recevoir régulièrement des courriers de tourangeaux qui proposent spontanément de participer à l'accueil des migrants et des réfugiés. De son côté, l'Entraide Ouvrière a déjà eu confirmation pour une famille d'accueil et a reçu 6 autres propositions. Quant aux réfugiés, ils sont déjà en Touraine dans des centres d'accueil ou parfois à la rue faute de logement.

Si vous souhaitez participer à cet accueil de réfugiés (voir définition ci-dessous), vous pouvez appeler au 02.47.05.48.48 ou par mail familles.solidaires@entraideouvriere.org

L’article 1 de la Convention de Genève relative au statut des réfugiés définit un réfugié comme une personne qui se trouve hors du pays dont elle a la nationalité ou dans lequel elle a sa résidence habituelle, et qui du fait de sa race, de sa religion, de sa nationalité, de son appartenance à un groupe social déterminé ou de ses opinions politiques craint avec raison d’être persécutée et ne peut se réclamer de la protection de ce pays ou en raison de ladite crainte ne peut y retourner. Les réfugiés doivent respecter les lois et les dispositions légales en vigueur dans le pays d’asile. Un réfugié a le droit à la sécurité dans un autre pays. (Source UNHCR : www.unhcr.org/fr/)