Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

L'entreprise tourlavillaise Le Petit vapoteur a ouvert ses portes à des personnes handicapées

-
Par , France Bleu Cotentin

Dans le cadre de l'opération DuoDay, l'entreprise tourlavillaise Le Petit vapoteur a accueilli quatre personnes en situation de handicap de l'Esat Jean-Marais. Une manière de faire découvrir le travail en milieu dit ordinaire

Pendant une journée, Kévin a pu se mettre dans la peau d'un salarié du service logistique du Petit vapoteur
Pendant une journée, Kévin a pu se mettre dans la peau d'un salarié du service logistique du Petit vapoteur © Radio France - Pierre Coquelin

Tourlaville, Cherbourg-en-Cotentin, France

Faire vivre à une personne en situation de handicap, le temps d'une journée, le quotidien d'un professionnel. Voilà l'esprit du DuoDay, une opération nationale pour l'insertion professionnelle qui a eu lieu le 16 mai. Un travailleur handicapé encadré par un salarié d'une entreprise. Dans ce cadre, Le Petit vapoteur, entreprise tourlavillaise leader européen de la vente en ligne de cigarettes électroniques et de e-liquides, a ouvert ses portes à quatre personnes handicapées de l'Esat Jean-Marais de Tourlaville. Des personnes souffrant de handicap intellectuel ou moteur. Parmi les postes proposés : les services logistique, production, préparation de commande et l'accueil. Une manière de découvrir l'envers du décor et le travail en milieu dit ordinaire. 

"Je ne veux plus partir d'ici"

"C'est un tremplin vers l'emploi", explique Claire Brault, chargée des relations publiques au Petit vapoteur. C'est la première fois que l’entreprise manchoise participe à ce DuoDay. C'est un peu une suite logique : une partie du conditionnement des liquides du Petit vapoteur se fait au sein de l'établissement d'aide par le travail, situé dans la même rue à Tourlaville. 

"Je ne veux pas partir", sourit Nelly, à l'accueil du Petit vapoteur - Radio France
"Je ne veux pas partir", sourit Nelly, à l'accueil du Petit vapoteur © Radio France - Pierre Coquelin

Parmi les personnes accueillies, Nelly, 29 ans. "Je ne veux plus partir d'ici, sourit la jeune femme à l'accueil. Il y a une bonne ambiance. Ils sont sympas". A ses côtés, Perrine est là pour l'épauler. "Le bilan est plutôt positif. C'est une super expérience". Un peu plus loin, à la logistique, Kévin, 27 ans, est devant l'ordinateur. "Je marque les noms et les quantités", note le jeune homme, habitué à faire des travaux de lavage de voiture. Jonathan le laisse faire : "C'est bien, il est autonome". "C'est un enrichissement mutuel : chacun peut partager son univers. Une manière aussi de parler du handicap, un sujet qui peut être tabou", précise Claire Brault. 

Le Petit vapoteur en quelques chiffres

  • 2010 : naissance du projet 
  • 2012 : développement du site de vente en ligne www.lepetitvapoteur.com
  • 2013 : création d'une première boutique 
  • 2017 : Le Petit vapoteur devient la deuxième entreprise connaissant la plus forte croissance européenne
  • Juin 2018 : inauguration d'un nouvel entrepôt de plus de 2.000 m2 à Tourlaville. 
  • 2021 : Le Petit vapoteur a un objectif de 50 magasins au total. L'entreprise dispose déjà 12 boutiques dans le grand Ouest (dont deux dans la Manche, à Cherbourg et Granville). Elle travaille à développer son réseau à Paris. 

En 2018, l'entreprise a réalisé un chiffre d'affaire de plus de 58,8 millions d'euros HT, a compté 800.000 clients et 5.000 commandes par jour. Le leader européen de la vente en ligne de cigarettes électroniques et de e-liquides emploi plus de 160 salariés, dispose d'un réseau de 250 fournisseurs et a 6.000 références.