Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : l’épidémie recule en Côte-d'Or et les autotests débarquent au lycée

-
Par , France Bleu Bourgogne

Le nombre de personnes hospitalisées est en baisse sur l'ensemble de la région Bourgogne-Franche-Comté. Partout la tendance s'oriente à un recul de l'épidémie, mais la bataille n'est pas encore gagnée.

Le nombre de personnes contaminées recule en Côte-d'Or
Le nombre de personnes contaminées recule en Côte-d'Or © Radio France - Olivier Estran

Ce n'est pas encore la libération, mais la pression se relâche doucement pour le personnel médical: on compte aujourd'hui 207 personnes hospitalisées à cause du coronavirus en Côte-d'Or. C'est 23 de moins en une semaine. 45 personnes sont en réanimation, là le recul est plus léger, c'est 4 de moins en une semaine. Cette tendance est la même sur l'ensemble de la région Bourgogne-Franche-Comté comme le détaille le bilan hebdomadaire dressé par l'Agence régionale de santé :

C'est un bon signe: partout, c'est la décrue
C'est un bon signe: partout, c'est la décrue - Agence Regionale de Santé

Des autotests au lycée

A partir de ce lundi 10 mai, les lycéens vont pouvoir se dépister eux-mêmes. Tous les établissements ont reçu des autotests, et chaque lycée va proposer deux séances par semaine. Il s'agit de tests nasal, avec un écouvillon, mais le rectorat promet que ce sera "simple a utiliser et indolore". En tout cas, ce sera toujours encadré par un adulte. L'autotest n'est pas obligatoire pour les élèves, et il faudra bien sûr l'autorisation des parents.

Et pour les associations caritatives.

De son côté la ville de Dijon offre 3000 autotests à sept associations qui aident régulièrement les plus fragiles. Ces autotests seront remis mardi  au Secours populaire, le Secours catholique, les Restos du cœur, la SDAT, Epi’sourire et Le cœur dijonnais.  "Ces tests antigéniques normalement payants allient rapidité d’utilisation et de résultat. Ils sont un complément aux test PCR pour contribuer à freiner la circulation du virus" précise la mairie de Dijon dans un communiqué.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess