Société

L'Espace Malraux, scène nationale de Savoie, se dit "en sursis"

Par Léo Rozé, France Bleu Pays de Savoie lundi 6 avril 2015 à 18:05

Théatre
Théatre © Radio France

La mairie de Chambéry va baisser de 22% sa subvention annuelle à la scène nationale de Savoie, qui s'élevait à un million 400 000 euros l'an dernier. Le conseil municipal doit voter cette diminution lundi prochain. Conséquence directe : l'Espace Malraux pourrait fermer ses portes pendant plusieurs mois.

Malraux - ENRO

L'Espace Malraux s'attendait à subir une baisse de sa subvention municipale annuelle, qui permet de financer 40% de son budget. Mais les responsables de la scène nationale de Savoie ne pensaient pas qu'elle serait aussi élévée. 22% de baisse , par rapport aux 1 million 400 000 euros versés l'an dernier, ça représente près de 320 000 euros en moins . Si le conseil municipal de Chambéry vote cette diminution lundi prochain, les responsables de l'Espace Malraux estiment qu'ils devront fermer la structure durant plusieurs mois. L'Espace Malraux compte 36 salariés et emploie près de 80 vacataires et intérimaires , pour 110 000 spectateurs cette saison .

Malraux - PIF

"Cette baisse n'est pas absorbable. Ca va entrainer du chômage technique et la fermeture de l'Espace Malraux pendant plusieurs mois" (un responsable de l'Espace Malraux)

La municipalité chambérienne précise que la baisse de la subvention pour l'Espace Malraux n'était pas, initialement, aussi importante. Mais l'envolée du franc-suisse a contraint la mairie, qui avait contracté des emprunts toxiques , à revoir son budget. Et la baisse des dotations de l'Etat n'arrangent rien. Selon Alexandra Turnar, l'adjointe au maire de Chambéry en charge de la culture, l'enveloppe municipale pour la culture est passée de 2 millions 400 000 euros à 1 million 900 000 euros. 

Malraux - PAF

Tous les financeurs de l'Espace Malraux vont se réunir ce mardi pour analyser la situation financière de la structure. La mairie de Chambéry, Chambéry métropôle, l'Etat, le conseil départemental et la Région seront autour de la table. Une pétition en ligne a été lancée vendredi dernier pour soutenir l'Espace Malraux. Plus de 1 900 personnes l'ont déjà signé.