Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

L'essentiel de l'actualité en Mayenne

mercredi 31 août 2016 à 8:47 Par Marion Dambielle-Arribagé, France Bleu Mayenne

Au sommaire ce matin : Mango arrive à Laval, les producteurs de lait font plier Lactalis, et quelques conseils avisés avant la rentrée scolaire.

France Bleu Mayenne
France Bleu Mayenne © Radio France - Thierry Ruffat

Laval, France

Mango débarque à Laval : la marque espagnole de prêt-à-porter va s'installer au rez-de-chaussée de la Médiapôle. Le magasin devrait ouvrir d'ici la fin de l'année. Une bonne nouvelle pour la Mairie, car depuis près de 3 ans, elle paye un loyer de 10 000 euros par mois pour cet espace vide de 600m2.

Lactalis a fini par céder : l'industriel et les producteurs de lait sont parvenus à un accord hier à la mi-journée, après plus de 5 heures de négociations à la préfecture. Le prix du lait sera fixé à 280 euros les 1000 litres en août, puis 5 euros de plus par mois, pour atteindre 300 euros la tonne en décembre. De quoi souffler un peu, reconnaissent les producteurs, même si cela ne résout pas le problème à plus long terme.

Stéphane Le Foll annonce des mesures pour réguler la production laitière : il veut faire baisser de 5% la production de lait au dernier trimestre 2016. Les producteurs qui s'engagent à produire moins recevront une aide de l'Union Européenne, complétée par une aide de l'Etat, pour chaque litre de lait non produit. Une tentative pour juguler la surproduction et faire remonter les prix.

C'est la rentrée pour les profs ! Près de 4 500 enseignants, du 1er et du second degré, retournent en classe aujourd'hui dans le département. Une rentrée marquée par l'application de la réforme du collège et la mise en place de nouveaux programmes, du CP à la 3ème.