Société

L'essentiel de l'info du mercredi 28 Septembre : drogue, lait et détournement de chèques

Par Nolwenn Quioc, France Bleu Breizh Izel mercredi 28 septembre 2016 à 7:56

Palais de Justice (Illustration)
Palais de Justice (Illustration) © Maxppp -

Le Tribunal de Quimper a rendu son verdict dans l'affaire du trafic de drogue. A Saint-Brieuc l'ancienne comptable du lycée Saint-Charles écope, elle, de deux ans de prison avec sursis. Alors que l'usine Synutra ouvre à Carhaix, des producteurs de lait s'engagent à produire moins.

De 5 ans de prison ferme à 2 ans avec sursis pour le réseau de trafic de drogue

Le Tribunal correctionnel de Quimper a rendu son verdict hier soir. Après deux jours de procès, il a condamné deux des membres de ce réseau à cinq ans de prison ferme. Il s'agit des deux meneurs, surnommés T-max et La Souris. Les 10 autres prévenus écopent de peines plus légères. Le réseau alimentait la Bretagne et la Normandie en cannabis, héroïne et cocaïne.

Du sursis pour l'ex-comptable qui avait détourné 411 000 euros

Entre 2010 et 2015, la comptable du lycée Saint-Charles de Saint-Brieuc a détourné près de 2000 chèques destinés à payer la cantine. Cette femme de 49 ans était jugée par le Tribunal correctionnel de Saint-Brieuc. Elle a été condamnée pour abus de confiance à deux ans de prison avec sursis et mise à l'épreuve.

L'article à lire ICI

L'usine Synutra de Carhaix inaugurée ce matin

L'usine de poudre de lait infantile destiné au marché chinois est inaugurée ce matin. 200 000 millions d'euros ont été investis par le groupe Synutra. L'usine devrait continuer à créer des emplois. Mais la Coordination Rurale proteste face aux prix payés aux producteurs de lait, qui tirent le marché à la baisse. En signe de protestation, le syndicat distribuera du lait frais sur la place du champ de foire à Carhaix ce matin.

13 000 producteurs de lait s'engagent à produire moins

Dans ce contexte, le ministère de l'agriculture a révélé hier que 13 000 producteurs de lait avaient demandé à réduire leur production dans les prochains mois. L'objectif est de désengorger le marché, pour faire remonter les prix. Les producteurs vont recevoir une aide de l'Europe en contrepartie.