Société

L'Essentiel - Super Mario inscrit un doublé et Jean-François Copé tacle Nicolas Sarkozy

Par Valentin Dunate, France Bleu Azur lundi 12 septembre 2016 à 6:26

Mario Balotteli face à l'Olympique de Marseille
Mario Balotteli face à l'Olympique de Marseille © Maxppp - SEBASTIEN NOGIER/EPA

La une de l'actu : Mario Balotelli a permis dimanche à l'OGC Nice de battre l'OM (3-2). Jean-François Copé a fait sa rentrée politique au Cannet. Trois accusés devant les assises des Alpes-Maritimes ce lundi.

1 - Super Mario. Avec un doublé de Mario Balotelli et un but de Wylan Cyprien, l'OGC Nice a remporté ce dimanche soir le derby face à l'Olympique de Marseille (3-2) en clôture de la 4e journée de Ligue 1. Menés 2 buts à 1, les joueurs de Lucien Favre ont su renverser la tendance. Le Gym est deuxième au classement derrière Monaco.

2 - Assises. Le procès d'un cambriolage qui vire au drame devant la cour d'assises des Alpes-Maritimes. À partir de ce lundi matin, trois accusés âgés de 29, 33 et 34 ans sont jugés pour avoir tué une femme de 82 ans à son domicile de Juan-les-Pins le 21 septembre 2012. Bâillonnée par les cambrioleurs, elle est morte asphyxiée. Son amie de 77 ans a été frappée, mais laissée en vie.

3 - Politique. Jean-François Copé a fait sa rentrée politique dimanche dans les Alpes-Maritimes. Le candidat aux primaires de la droite a choisi la ville du Cannet, dont la maire, Michèle Tabarot, est l’une de ses fidèles. Le maire de Meaux dévoile ce lundi midi son plan de "15 ordonnances pour réarmer la France" et son slogan, "On ne recule plus". Jean-François Copé est loin d’être l’un des favoris des sondages, il est derrière Nicolas Sarkozy; Alain Jupé, Bruno Le Maire et François Fillon, qu'il surnomme la "bande des quatre". Il ne retient pas les coups contre ses adversaires, en particuliers contre l'ancien président de la République.