Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

L'Etat ne donne pas son accord pour le Teknival du 1er mai au camp du Ruchard en Indre-et-Loire

mercredi 4 avril 2018 à 14:41 Par Xavier Louvel, France Bleu Touraine

Après de longues semaines de négociations, le collectif qui gère la 25e édition du Teknival vient de jeter l'éponge. Il n'a pas l'autorisation de l'Etat pour organiser un tel rassemblement en Indre-et-Loire, légalement, avec des dizaines de milliers de personnes. Le Teknival sera donc "clandestin".

Image du Teknival de Pernay en 2017
Image du Teknival de Pernay en 2017 © Radio France - Adèle Bossard

Indre-et-Loire, France

"Nos propositions de terrain et d'accompagnement légal de la manifestation n'ayant pas étés retenues, nous devons jeter l'éponge". Ce sont les mots du collectif Freeform, en charge l'organisation du Teknival, 25e du nom, sur le week-end du 1er mai. Après plusieurs semaines de négociations avec l'Etat, le collectif n'a pas eu l'autorisation d'organiser légalement un tel événement. Les autorités rejettent donc de faire une fête avec plusieurs dizaines de milliers de personnes notamment au camp du Ruchard, près de Chinon. Le lieu avait été proposé, parmi d'autres, par Freeform au gouvernement

La concertation avec l'Etat a échoué pour faire de la 25ème édition un Teknival légal

Après le Teknival de 2017 organisé clandestinement à Pernay (Indre-et-Loire), plusieurs terrains avaient été proposés à l'Etat, pour améliorer l'organisation de la rave-party, pour améliorer "l'accueil, la sécurité et le nettoyage du site pendant et après l'événement" selon Freeform. La 25ème édition du Teknival sera donc illégale et clandestine, avec près de 150 soundsystems. Interrogé il y a deux semaines par France Bleu Touraine, Freeform avait expliqué que "si le Teknival n'a pas lieu sur le camp du Ruchard près de Chinon, il se tiendrait très probablement dans une autre région".