Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

L'été des "pet-sitters" : nounous pour chats, chiens, boas ou poissons rouges

lundi 10 août 2015 à 5:00 Par Alexandre Blanc, France Bleu Gironde

Pendant les vacances, faire garder son animal peut relever du casse-tête. Avec 63 millions d'animaux domestiques dans les foyers français, la garde des animaux de compagnie est devenu un véritable marché : le pet-sitting.

Pet-sitter, la nounou des animaux de compagnie pendant les vacances
Pet-sitter, la nounou des animaux de compagnie pendant les vacances © Radio France - Alexandre Blanc

Le dépannage entre amis ou au sein de la famille reste un mode de garde très répandu des animaux de compagnie pendant les vacances. Mais avec 63 millions d'animaux  de compagnie à poils, à plumes et à écailles dans les foyers français (d'après la Chambre syndicale des fabricants d'aliments préparés pour chiens, chats, oiseaux et autres animaux familliers), Internet regorge de petites annonces de particuliers proposant leurs services. Il existe aussi de véritable professionnels, dûment formés, les pet-sitters

"Il faut passer un certificat de capacité dans un lycée agricole. On doit aussi savoir repérer si l'animal est malade" — Yaëlle Leroux, pet-sitter à Bordeaux

Certains gardes d'animaux proposent d'accueillir les animaux de compagnie à leur propre domicile. La plupart passe quotidiennement chez leurs clients pour remplir la gamelle, changer la litière du chat ou promener le chien, et tenir compagnie à l'animal.

Profession pet-sitter

La séparation est difficile pour le maître, elle peut aussi l'être pour l'animal.

L'inséparable qu'a gardé Estelle Morizot, pet-sitter à Bordeaux, reste sa pire expérience en 4 ans. À l'état sauvage, cet oiseau se laisse mourir lorsqu'il est séparé de son compagnon. Lorsqu'il est domestiqué et seul en cage, il peut s'attacher un peu trop fort à son propriétaire. 

"L'inséparable que j'ai gardé était un vrai dictateur. Il n'arrêtait pas de réclamer de l'attention en faisant tinter sa cloche. On l'a surnommé Poutine parce que sa maîtresse est russe" — Estelle Morizot, pet-sitter

Un boa (illustration) - Maxppp
Un boa (illustration) © Maxppp

Hormis les chiens et les chats, les pet-sitters sont régulièrement appelés pour garder des rongeurs, des lapins ou des poissons. "Pas de promenade, ça ne prend pas de temps. C'était le bonheur", sourit Estelle. Elle a beaucoup moins rigolé lorsqu'on l'a appelé pour un boa. L'une de ses consoeurs en a même gardé trois.

Poutine l'oiseau de malheur et les trois boas : le dur métier de pet-sitter

Faire garder son animal de compagnie : 

Sites de petites annonces : jemepropose.com, animaute, animaux-service.com, servicemalin.com, DogVacances 

Les pet-sitters professionnels citésPetsitter33 (Daniela Rizzello), Dogs and Holidays (Yaëlle Leroux), L'Odyssée des Cabots (Estelle Morizot)