Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'été et les touristes sont bien là à Soulac-sur-Mer

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu

L'épidémie de coronavirus a fait craindre le pire aux professionnels du tourisme. Mais à Soulac-sur-Mer, le début de l'été est plutôt bon, notamment grâce aux vacanciers français, un peu plus nombreux qu'à l'accoutumée.

Des touristes installés en front de mer pour pique-niquer à Soulac-sur-Mer
Des touristes installés en front de mer pour pique-niquer à Soulac-sur-Mer © Radio France - Marie Rouarch

Commerçants, habitants de Soulac, office du tourisme, tous sont d'accord pour dire que les touristes sont là, et bien là, en ce début de saison estivale, à Soulac-sur-Mer. Ils sont même un peu plus nombreux qu'un été habituel. Visiblement les Français répondent tout particulièrement présent alors que la clientèle étrangère, elle, commence à peine à revenir.

"Oh oui, il y a beaucoup de monde !" On devine le sourire derrière le masque de Sylvie Olalla, commerçante à deux pas de la rue de la Plage, à Soulac. Dans les boutiques, on ne savait pas trop à quoi s'attendre après la fermeture imposée pendant le confinement, la limite de 100 kilomètres pour les déplacements pendant la première phase du déconfinement, puis après le feu vert au tourisme en France début juin. "Les Français sont là et ils semblent jouer le jeu du petit commerce. Le panier moyen est même en hausse chez moi" se félicite Sylvie Olalla.

Presque un été "normal"

"On est à 30% de plus", glisse un autre commerçant et ce malgré l'absence de la clientèle étrangère. Les Allemands, Britanniques ou Néerlandais commencent toutefois à arriver, note une habitante de Soulac. Mais effectivement, pendant la balade en front de mer ou dans les petites rues ensoleillées de la station balnéaire, on entend beaucoup parler français. 

Il y a notamment des Girondins, comme Nathalie ou Philippe : "on devait aller en Grèce, expliquent ces habitants du Blayais, mais on a renoncé vu les circonstances alors on a choisi de faire local et on est très contents ! En bon Girondins, on trouve Soulac très belle !" Même son de cloche, quoi qu'un peu moins chauvin, pour Marie-Claude, arrivée de région parisienne. "On a choisi Soulac un peu par hasard, confie-t-elle, mais c'est vraiment très beau, la plage, l'architecture, les pistes cyclables, très sympa ! On a de la chance d'avoir trouvé ce petit paradis."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess