Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

L’éthylotest anti-démarrage en alternative à la suspension de permis de conduire

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Le dispositif électronique peut permettre de garder son emploi : un éthylotest anti-démarrage intégré au tableau de bord de votre voiture qui est une alternative à la suspension du permis de conduire. Une disposition désormais généralisée à tous les départements.

L'éthylotest anti-démarrage (EAD) prend place dans les voitures des particuliers.
L'éthylotest anti-démarrage (EAD) prend place dans les voitures des particuliers. © Radio France - Thierry Colin

Ludres, France

L’appareil ressemble un peu à un micro de cibiste accroché à côté du volant, un éthylotest électronique anti-démarrage (EAD) installé dans un centre technique en banlieue de Nancy. Jusqu’au mois dernier, il était réservé aux autocars mais les deux techniciens formés de Ludres l’installent désormais dans les voitures des particuliers.

Deuxième souffle

Il peut y avoir les parents qui l’installent dans le bolide d’un jeune conducteur ou l’entreprise qui équipe toute sa flotte de véhicules mais le dispositif, placé sous le tableau de bord, va surtout intéresser les automobilistes qui ont soufflé dans le ballon en faisant biper l’appareil des gendarmes ou des policiers. Car l’éthylotest électronique anti-démarrage est depuis le mois de mars une alternative à la suspension pure et simple du permis de conduire. 

Ecoutez le reportage radio au centre technique de Ludres.

A Ludres, le centre technique Euromaster, plutôt spécialisée dans la maintenance des poids lourds et le changement de roues de camions, a formé deux techniciens pour brancher l’appareil sur des voitures de particuliers. 

Une fois l'appareil mis en place, il faut souffler avant de démarrer et, quelques minutes plus tard, souffler à nouveau après avoir pris la route pour pouvoir continuer son chemin, cela évite le bon copain qui souffle à la place du conducteur avant qu'il ne prenne le route. Si l’appareil peut être acheté près de 2000 euros, la plupart des conducteurs se l’offrent en location pour plusieurs mois, le temps de l’alternative judiciaire

Le prix de la mobilité 

L’appareil permet ainsi de pouvoir continuer à rouler et se trouve être une alternative la suspension de permis mais les frais de mise en place et de location sont à la charge du chauffard.  Comptez une petite centaine d’euros par mois – avec des tarifs dégressifs si l’objet reste plusieurs années dans votre véhicule – en plus de l’installation facturé 355 euros. Le centre de Ludres est le seul habilité en Meurthe-et-Moselle et un autre centre technique Euromaster propose la pose et la dépose à Saint-Nabord dans les Vosges. 

Comment fonctionne l'éthylotest anti-démarrage ? Explications avec Simon Barthelémy.

Pour l'heure les installation dans les voitures des particuliers sont peut nombreuses mais les spécialistes de la maintenance des véhicules sont persuadés que le marché est porteur : "ce n'est pas du tout un gadget, que ce soit de manière volontaire ou suite à des condamnations judiciaires, ça n'est pas une mode et la réglementation va aller en ce sens" estime Simon Barthelémy, spécialiste des éthylotest chez Euromaster qui compte 22 centres agréés en France.