Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

L'évêché de Bayonne et Pau renonce à deux réunions sur "l'accompagnement des personnes à tendance homosexuelle"

dimanche 4 mars 2018 à 16:08 Par Jacques Pons, France Bleu Béarn et France Bleu Pays Basque

Fin (provisoire ?) de polémique entre l'évêché de Bayonne et les Bascos, une association de défense des homosexuels du Pays Basque. L'évêque de Bayonne et Pau, Marc Aillet, renonce à deux réunions sur "l'accompagnement des personnes à tendance homosexuelle".

L'évêché de Bayonne, Lescar et Oloron publie un communiqué en expliquant annuler les réunions prévues
L'évêché de Bayonne, Lescar et Oloron publie un communiqué en expliquant annuler les réunions prévues - imprime écran diocese64.org

Pyrénées-Atlantiques, France

Les deux réunions programmées les 7 et 8 mars prochain sont suspendues. Deux réunions, l'une à Bayonne, l'autre à Pau, consacrées à "l'accompagnement pastoral et spirituel des personnes à tendance homosexuelle".

Ces deux journées d'information avaient suscité une levée de boucliers des Bascos, une association Bayonnaise de défense LGBT (lesbienne, gay, bi et transsexuel). Les représentants des Bascos avaient même prévu des actions les 7 et 8 mars à Bayonne et Pau contre les initiatives de l'évêché.

Marc Aillet, évêque de Bayonne, Pau, Lescar et Oloron  - Maxppp
Marc Aillet, évêque de Bayonne, Pau, Lescar et Oloron © Maxppp -

L'évêché annonce son recul dans un communiqué

En quelques phrases, l'évêché de Bayonne, Pau, Lescar et Oloron annonce sur son site internet qu'il préfère surseoir à l'organisation des deux réunions. 

Le communiqué sur le site de l'évêché de Bayonne - Aucun(e)
Le communiqué sur le site de l'évêché de Bayonne -

Voici le texte du communiqué :

Deux réunions d’information sur l’accompagnement pastoral et spirituel des personnes à tendance homosexuelle ont été planifiées dans le cadre des activités du service diocésain de la Pastorale familiale les 7 et 8 mars, à Bayonne et à Pau.

Ces rencontres, que l’association confessionnelle dénommée « Courage » devait animer, entendait tout simplement répondre aux recommandations du Pape François, qui dans l’exhortation apostolique Amoris laetitia, demande à l’Eglise « d’assurer un accompagnement respectueux des familles, afin que leurs membres qui manifestent une tendance homosexuelle puissent bénéficier de l’aide nécessaire pour comprendre et réaliser pleinement la volonté de Dieu dans leur vie » (n° 250).

Compte tenu des remous médiatiques qui ont entouré cette annonce et des malentendus ou des tensions qui en ont découlé, nous préférons surseoir à l’organisation de ces deux réunions.

Nous prions les personnes qui comptaient y participer de bien vouloir nous en excuser.

Nous déplorons cependant qu’au nom d’une conception erronée de la laïcité, certains groupes puissent contester à l’Eglise le droit et la liberté de prendre les initiatives qui font partie de sa mission pastorale : aider tous ses fidèles, quels qu’ils soient, à suivre le Christ, dans le plus grand respect de leur liberté.

"Une bonne nouvelle" selon les Bascos

Sollicité par nos soins, le président de l'association les Bascos, Bernard Gachen, ne cache pas sa joie. 

La réaction de Bernard Gachen, président des "Bascos"

Bernard Gachen annonce que les Bascos renonceront aux actions envisagées pour contrer les deux réunions "pastoral" centrées sur les homosexuels. En revanche, la mobilisation sera entière le 8 mars, journée de défense des droits des femmes. De son côté, l'évêché de Bayonne n'a pas répondu à nos appels.

Derrière ces réunions, l'association "Courage"

Dans cette affaire l'évêché de Bayonne comptait organiser ces réunions avec l'association "Courage". Une émanation de "Courage international", une association lancée par Terence Cooke, cardinal-archevêque de New-York. Son principe : on peut être homosexuel et catholique à condition toutefois de vivre dans la chasteté. C'est ce que prône le site internet de l'association "Courage".

Sur le site de l'association "courage" pour une homosexualité "chaste" - Aucun(e)
Sur le site de l'association "courage" pour une homosexualité "chaste" -