Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'ex-ministre qui veut interdire le tabac d'ici 2030

-
Par , France Bleu Gironde

Michèle Delaunay, député de la gironde et ex-ministre déléguée aux Personnes âgées part en croisade contre le tabagisme. Elle considère que l'enjeu est aussi important que l'abolition de la peine de mort. Chaque année le tabac tue 78.000 Français.

Le cancer du poumon
Le cancer du poumon

Ce dimanche c'est la journée mondiale sans tabac . Occasion de rappeler que la cigarette tue chaque année 78.000 français. Près d'un tiers de la population est accroc. Malgré les campagnes de prévention et l'augmentation du prix des paquets la consommation est repartie à la hausse depuis 2012.

En Gironde la député Michèle Delaunay, qui est également cancérologue, a décidé d'en faire son cheval de bataille.

"Porter la sortie du tabac c'est aussi important que plaider pour l'abolition de la peine de mort. Je voudrais être de ceux qui contribuent à préparer cette sortie du tabac." — Michèle Delaunay

L'ex-ministre plaide pour une sortie du tabac en 2030 . Ses propositions : le paquet de cigarettes à plus de 10 euros, une harmonisation fiscale en Europe et une lutte sans merci contre le lobby industriel du tabac.

"C'est presque toutes les familles française qui ont quelqu'un, soit AVC, soit cancer, qui est mort du tabac. C'est le serial killer." — Michèle Delaunay

Michèle Delaunay pèse les chiffres : d'un côté le tabac rapporte 15 milliards d'euros de taxes à l'État, de l'autre il lui coute 47 milliards en frais de santé et sociaux . La parlementaire lance un appel à François Hollande pour qu'il fasse de la lutte contre le tabagisme une priorité nationale.

Un sérial killer qui touche tous les français

Choix de la station

À venir dansDanssecondess