Société

L'expulsion est prononcée pour les demandeurs d'asile de Dijon

Par Christophe Tourné, France Bleu Bourgogne mercredi 2 septembre 2015 à 10:38

Demandeurs d'asile
Demandeurs d'asile © Radio France - Pauline Ben Ali

La centaine de demandeurs d'asile qui squattent depuis avril dernier les anciens locaux des Restos du cœur, impasse de Reggio, vont devoir quitter les lieux. Ils disposent d'un délai de deux mois.

Le propriétaire des anciens locaux des Restos du cœur, situés impasse de Reggio à Dijon, va pouvoir récuperer son batiment. Le site devrait en effet accueillir prochainement une épicerie solidaire. Mais avant cela, il va falloir que les demandeurs d'asile quittent les lieux qu'ils occupent en toute illégalité depuis avril.

Le tribunal de grande instance a rendu son délibéré ce mardi matin et la centaine de personnes qui vit dans ces locaux industriels, va bénéficier d'un délai supplémentaire pour quitter les lieux. La justice a certes confirmé l'expulsion, mais leur a laissé jusqu'au 1er novembre (date du début de la trêve hivernale) pour libérer les lieux .

Une décision qui satisfait Me Dominique Clémang, l'avocate des demandeurs d'asile.

Me Dominique Clémang, l'avocate des demandeurs d'asile

 

Pour le collectif des demandeurs d'asile, un travail commence avec les pouvoirs publics car pour les associations qui soutiennent ces demandeurs d'asile, pas question qu'ils se retrouvent à la rue et sans solution de relogement d'ici 2 mois. D'autant plus que l'hiver, les hébergements d'urgence sont déjà saturés à Dijon.