Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

L'EXTRAordinaire Marcel, ambassadeur breton de la journée de la trisomie 21

mercredi 21 mars 2018 à 5:13 Par Céline Guétaz, France Bleu Armorique

Ce mercredi, c'est la journée mondiale de la trisomie 21. L'occasion de rencontrer Marcel. Un petit breton de 2 ans, dont les parents ont crée la page Facebook l'EXTRAordinaire Marcel. Une page pour raconter son quotidien, mais aussi pour changer notre regard sur ces enfants.

L'EXTRAordinaire Marcel avec sa maman Carole
L'EXTRAordinaire Marcel avec sa maman Carole © Radio France - Céline Guétaz

Marcel est âgé de deux ans, il habite St Jacques-de-la-Lande, près de Rennes et il est trisomique. Ses parents l'ont découvert à sa naissance à la maternité de la clinique de la Sagesse. "Avec mon ami, nous avons eu des doutes dès qu'on a posé notre bébé sur mon ventre" raconte sa maman Carole. Les médecins ont rapidement confirmé le diagnostique. Pendant la grossesse, Carole avait bien subi les tests classiques, mais ils n'avaient rien révélés.  

"Au tout début, c'est très dur, on a l'impression que le monde s'écroule" - Carole, la maman

"Tous les parents d'enfants trisomiques, vous le diront, au début, on a l'impression que le monde s'écroule" explique Carole. Mais les parents de Marcel ont été bien entourés, bien informés, bien orientés. Ils ont rapidement organisé le planning de Marcel, avec de très nombreux rendez-vous médicaux, ORL, kiné, psychomotricienne, orthophoniste, ... 

Une page Facebook pour partager leur bonheur avec Marcel, mais aussi changer le regard sur la trisomie 21

Lorsque Marcel a 4 mois, ses parents décident de créer la page Facebook l'EXTRAordinaire Marcel. Au départ, il s'agit d'abord de relayer la journée mondiale de la trisomie, avec cette action toute simple : "porter des chaussettes dépareillées pour dire OUI à la différence". 

Pour la journée mondiale de la trisomie 21, enfilez des chaussettes dépareillées - Aucun(e)
Pour la journée mondiale de la trisomie 21, enfilez des chaussettes dépareillées

Mais sur cette page qui rencontre très vite un vif succès, les parents racontent aussi le quotidien de leur enfant. Ils répondent à de nombreuses questions d'autres parents, et ils publient de magnifiques photos de Marcel, une manière pour eux de partager leur bonheur avec Marcel, mais aussi de changer le regard sur la trisomie 21. 

Le témoignage de Carole, la maman de Marcel