Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

L'habitat participatif, une nouvelle forme de voisinage

vendredi 27 octobre 2017 à 20:28 Par Marie-Line Napias, France Bleu Béarn

L'habitat participatif est tendance sur l'agglomération paloise. On ne se contente plus de louer ou d'acheter son appartement, on s'investit pour faire des choix d'équipements collectifs comme une salle commune, des studios pour la famille, un potager. C'est un nouveau voisinage qui s'invente.

"La Verderie" à Lons, :  la salle commune avec le potager collectif
"La Verderie" à Lons, : la salle commune avec le potager collectif © Radio France - Marie-line Napias

Pau, France

A Pau, le projet "écopernic" mené par un particulier a capoté, le dossier était trop complexe à monter. Celui des jardins du Laü se heurte à la contestation des riverains. Rue Lespy, 9 familles travaillent à la conception de leur résidence. A Billère, le gros oeuvre des 3 bâtiments de la résidence "Dôman", est terminé. Il y a 39 logements en location-accession à la propriété, une douzaine cherchent encore preneur, du studio à la petite maison. Les nouveaux propriétaires devront adhérer aux choix faits par le premier groupe d'acheteurs, ce sont eux qui ont définis les espaces partagés de la résidence. Ces projets palois sont conduits par le comité ouvrier du logement, un organisme HLM. L'intérêt est double, des loyers modérés, et une exonération de taxe foncière pendant quinze ans.

La résidence "la Verderie" à Lons, un petit paradis

Ce projet est un éco-quartier conçu par le Crédit agricole, avec la caisse des dépôts et consignations pour un peu plus de dix millions d'euros. Il y a 52 logements en location, en habitat collectif et en petites maisons. C'est du logement social avec des loyers réglementés. Mais tous les locataires ont dû signer une charte et s'engager dans un voisinage convivial et participatif. Ils bénéficient d'équipements collectifs : des locaux pour les poussettes, une salle commune avec cuisine, deux chambres d'amis pour les familles des locataires, un potager.

Ce que les locataires apprécient le plus c'est la convivialité, la règle c'est de s'appeler par son prénom et de se tutoyer. Déjà la salle commune accueille des cours de yoga, de cuisine, des parties de carte. Pour Halloween, les enfants ont ramassé les citrouilles du potager collectif, on va faire la soupe dans la cuisine de la salle commune et la déguster. Toutes les générations participent.

Toutes les générations cohabitent et participent aux animations

Les deux studios loué pour moins de dix euros la nuit - Radio France
Les deux studios loué pour moins de dix euros la nuit © Radio France - Marie line Napias

L'animation de la salle commune est assurée par une locataire qui bénéficie d'un logement de fonction et qui fait office de concierge. Véronique Pedemanaud. A 53 ans, cette ancienne aide à domicile apprécie particulièrement l'ambiance de la résidence.

La salle commune avec sa cuisine et sur la table les dessins des enfants pour Halloween - Radio France
La salle commune avec sa cuisine et sur la table les dessins des enfants pour Halloween © Radio France - Marie-line Napias