Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

L'hébergement gratuit cartonne à Bordeaux !

dimanche 27 août 2017 à 6:50 France Bleu Gironde

A Bordeaux, le concept d'échanger sa maison pendant ses vacances, cartonne. C'est cinq fois plus d'échanges que l'an dernier. 1 500 habitations sont référencées rien qu'à Bordeaux intra-muros.

L'échange de maisons à Bordeaux a évolué.
L'échange de maisons à Bordeaux a évolué. © Maxppp - Maxppp

Bordeaux, France

Les échangeurs de maison sont nombreux en Nouvelle Aquitaine. Trois fois plus d'échanges que l'an dernier dans la région, avec la ville de Bordeaux en tant locomotive. En 2016, la métropole a été la cinquième ville la plus visitée en France, derrière Paris, Aix-Marseille, Lyon et Nice. Bordeaux a la cote.

Pénurie de maisons à échanger à Bordeaux

Et Emmanuel Arnaud, le président du site d'échange de maison Guest to Guest, l'a bien compris : "On a identifié Bordeaux et la Nouvelle Aquitaine comme une destination qui avait la côte mais on n'avait pas assez de maisons. On a donc investi pour développer". Et ça marche. Au total, 1 500 maisons sont référencées rien qu'à Bordeaux et 12 000 dans toute la région Nouvelle-Aquitaine parce qu'il "y a Bordeaux la ville mais c'est aussi tout le terroir qu'il y a autour".

Un état d'esprit qui change

Odette Fournie utilise ce système d'hébergement gratuit depuis plus de dix ans. Elle constate une nette augmentation de la demande mais regrette un changement de l'état d'esprit : "Avant on échangeait nos maisons sans regarder si c'était vraiment équivalent. Cette notion disparaît un peu. Maintenant, on sent que c'est pour le gain d'argent. "

Reportage - L'hébergement gratuit a permis à Odette Fournie de voyager en Italie, Espagne ou encore Sénégal.