Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

L'heure du premier bilan pour les sapeurs-pompiers volontaires du Grand Reims

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Les sapeurs-pompiers du Grand Reims ont fait leur première revue communautaire ce samedi à Gueux. L'occasion de faire un bilan sur ce corps de volontaires, créé il y a près d'un an et demi.

Les sapeurs-pompiers volontaires du Grand Reims.
Les sapeurs-pompiers volontaires du Grand Reims. © Radio France - Marius Delaunay

Reims, France

Il s'agit tout simplement du plus grand corps de pompiers volontaires pour une communauté urbaine en France. Près de 400 pompiers le composent depuis maintenant un an et demi. Avec la création du Grand Reims, l'objectif était d'améliorer le service rendu aux habitants des 143 communes de l'agglomération. Et les premiers résultats montrent une recrudescence de leurs activités.  

Plus de 2000 interventions

Les chiffres parlent d'eux-mêmes. L'année dernière, les sapeurs-pompiers volontaires ont réalisé plus de 2000 interventions sur le territoire du Grand Reims. La moitié concernaient des secours aux personnes. Les pompiers ont vu leur champ d'action s'élargir et s'occupent aussi bien d'opérations pour des tempêtes, des inondations ou encore des journées de formation, parfois épaulés par les sapeurs-pompiers professionnels du SDIS 51.

Une nouvelle logistique

Qui dit gros regroupement dit aussi nouvelle organisation, "pas sans essuyer les plâtres" selon Emilien Hautem, adjoint-chef des sapeurs-pompiers volontaires de Reims. "C'est aussi une année de mise en place. 34 centres d'intervention à gérer, il a fallu recréer tous les supports, un service formation, un service habillement... On découvre la création d'un nouveau service, mais ça se fait tranquillement à notre échelle". 

Le nouveau corps a quelque peu changé la vie des centres d'intervention, comme celui de Trigny par exemple à l'ouest de Reims. Avec le Grand Reims, son champ d'action a triplé, et le nombre d'interventions aussi! Tous ces changements se sont également accompagnés de moyens plus conséquents, comme plus de véhicules à disposition. Les sapeurs-pompiers peuvent également compter sur une aide plus importante des centres d'intervention voisins.