Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'heure est au départ et au nettoyage après le Teknival de Pernay

-
Par , France Bleu Touraine
Pernay, France

Retour au calme après 3 jours et 3 nuits de fête improvisée à Pernay, en Indre-et-Loire. Les derniers festivaliers ont nettoyé le site qui a accueilli ce Teknival non autorisé. Et on compte 253 rétentions de permis pour des contrôles positifs aux stupéfiants.

Les derniers "teknivaliers" doivent partir ce mardi soir, dernier délai, après le nettoyage du site.
Les derniers "teknivaliers" doivent partir ce mardi soir, dernier délai, après le nettoyage du site. © Radio France - Adèle Bossard

La fête est finie et les Pernaysiens vont de nouveau pouvoir dormir paisiblement après après 3 jours et 3 nuits de Teknival non autorisé sur leur commune. Les derniers festivaliers ont quitté les lieux ce mardi en fin de journée, après avoir nettoyé le site. On a compté 60 000 participants en cumulé sur tout le week-end. Pour beaucoup, le café a remplacé la bière pour ramasser les tonnes de déchets, sous l’œil des forces de l'ordre qui quadrillent le site en hélicoptère, et pour certains, encore en musique ! Mardi après-midi, sur place, il ne restait plus que des amas de sacs poubelle et quelques traces des feux allumés pour se chauffer. "On veut rendre le site encore plus clean qu'avant, comme ça il n'y a rien a dire" avance même un festivalier.

Dernières traces du Teknival sur le site de Pernay, en Indre-et-Loire.
Dernières traces du Teknival sur le site de Pernay, en Indre-et-Loire. © Radio France - Adèle Bossard
Le site du Teknival de Pernay, après 3 jours et 3 nuits de fête.
Le site du Teknival de Pernay, après 3 jours et 3 nuits de fête. © Radio France - Adèle Bossard

"La situation du site en termes de nettoyage est quand même correcte par rapport à ce qu'on a pu voir pendant tout le week-end", estime pour sa part le sous-préfet de Chinon, Samuel Gesret. Il faut dire que les forces de l'ordre ont saisi deux semi-remorques remplis de matériel son et ne les ont rendu qu'après avoir vérifié que le site était aussi propre que promis.

Rétentions de permis, contraventions, gardes-à-vue...

Mais une fois le nettoyage terminé, il faut encore partir. À la mi-journée, on comptait plusieurs kilomètres de bouchons pour quitter les lieux. Les gendarmes ont contrôlé toutes les voitures au départ du festival. Résultat : 253 rétentions de permis, principalement pour contrôle positif aux stupéfiants, et une dizaine pour l'alcool, ainsi 150 contraventions. Un record absolu pour un contrôle routier en Indre-et-Loire. La préfecture annonce par ailleurs plusieurs gardes-à-vue pour des suspicions de trafic de stupéfiants.

Seuls quelques dégâts ont été constatés en dehors du site, et notamment un portail enfoncé ainsi que du bois volé pour se chauffer.
Le Teknival a été endeuillé par la mort d'un festivalier, dans la nuit de samedi à dimanche. Il s'agit d'un homme de 32 ans, victime d'une crise cardiaque. Au total, 175 blessés ont été pris en charge dont 33 hospitalisés à Tours, et toujours 5 personnes en urgence absolue.

Un dispositif très coûteux

L'heure est maintenant aux comptes. Le dispositif déployé pendant ces 4 jours va coûter cher, notamment au département. Et le président du conseil général, Jean-Gérard Paumier, en appelle désormais à la solidarité de l'Etat : "Rien que pour les pompiers, cela a représenté 80 personnes pendant 4 jours, soit 160 000 euros ! Et pour les services du département, ça monte à 10 000 euros. Je transmettrais ces éléments au préfet pour lui demander de faire jouer la solidarité de l'Etat car c'est une manifestation nationale et j'estime que ce n'est pas aux contribuables Tourangeaux de tout payer."

Du côté de l'Etat, le chiffrage n'a pas été fait mais il sera "forcément important" précise le sous-préfet.

RELIRE : "EN IMAGES - Teknival à Pernay : au moins 30 000 festivaliers et plus de 300 forces de l'ordre mobilisées"

Le site du Teknival de Pernay bientôt vidé de ses dizaines de milliers de festivaliers.
Le site du Teknival de Pernay bientôt vidé de ses dizaines de milliers de festivaliers. © Radio France - Adèle Bossard
Choix de la station

À venir dansDanssecondess