Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

L'hôpital de Châteauroux inaugure une salle socio-esthétique

lundi 4 juin 2018 à 3:50 Par Gaëlle Fontenit, France Bleu Berry

Le service oncologie de l'hôpital de Châteauroux s'est doté d'une salle dédiée au bien-être des patients. Un véritable "plus" proposé dans peu d'hôpitaux...

La salle socio-esthétique accueille les patients du service oncologie de l'hôpital de Châteauroux
La salle socio-esthétique accueille les patients du service oncologie de l'hôpital de Châteauroux - DR

Châteauroux, France

Des couleurs douces, des paysages apaisants, un fauteuil confortable... Dans cette pièce, tout a été pensé pour que le malade ne soit plus un patient, mais une personne : "C'est une respiration dans leur traitement, explique le docteur Christiann, chef de service oncologie à l'hôpital de Châteauroux. Cela leur apporte de sortir un peu du service, un moment de bien-être qui a extrêmement d'importance pour des personnes qui sont en permanence agressée par des traitements...Cela les aide à mieux supporter les soins"

La petite salle est un peu à l'écart du service. Deux socio-esthéticiennes s'y relaient, plusieurs fois par semaine, pour prodiguer des soins, massages et conseils esthétiques aux patients. 

Paola, socio-esthéticienne, accompagne les femmes par exemple dans les effets secondaires du traitement : "Nous leur conseillons des nouages de foulards pour cacher la chute des cheveux. On peut aussi proposer des prothèses capillaires, on apprend à maquiller les cils et les sourcils. Cela peut aussi être des massages, des soins pour les pieds..."

Au total, près de 600 personnes fréquentent cette salle. Les soins sont offerts aux patients : le salaire des deux socio-esthéticiennes est pris en charge par la Ligue contre le Cancer dans l'Indre. Les travaux d'aménagement de la salle, qui ont coûté près de 15.000 euros, ont été financés par un don du Lions Club.