Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'hôpital de Saverne investit dans sa sécurité informatique pour contrer une éventuelle attaque

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Après les cyberattaques contre les hôpitaux de Dax et de Villefranche sur Saône, de nombreux hôpitaux renforcent leur protocole de sécurité. A Saverne en Alsace, des investissements avaient été faits bien en amont pour garantir la sécurité informatique de l'établissement

Devant l'hôpital de Saverne - illustration
Devant l'hôpital de Saverne - illustration © Radio France - Antoine Balandra

Le ministre de la santé Olivier Véran était à Villefranche sur Saône dans le Rhône ce lundi pour rencontrer les soignants. 

Et cela une semaine après une attaque informatique qui a laissé l'établissement quasiment entièrement paralysé avec à la clef par exemple des déprogrammations d'opérations.

Il y a deux semaines, c'était l'hôpital de Dax dans les Landes qui était touché. Au total, 27 cyberattaques majeures contre des hôpitaux français ont été détectées l'an dernier.  

Le service informatique de l'hôpital de Saverne
Le service informatique de l'hôpital de Saverne © Radio France - Antoine Balandra

En Alsace, rien d'aussi grave pour l'instant. Mais les hôpitaux se préparent à faire face au cas où. C'est le cas à l'hôpital de Saverne, dans le Bas-Rhin, car les attaques informatiques peuvent amener les hôpitaux à annuler des opérations chirurgicales comme l'explique Sylvain Haffner directeur des projets de l'innovation à l'hôpital de Saverne : "cela touche des ordinateurs, mais aussi des équipements bio-médicaux" dit-il. "La console qui est attachée à un scanner ou un IRM peut être touchée" dit le responsable sécurité informatique.

Recrutement d'un spécialiste

"Le principe est simple. Les ransomware chiffrent vos données. Vous n'y avez plus accès et on vous demande une rançon pour libérer la clef de déchiffrement et avoir accès aux documents" explique le spécialiste.

A Saverne, l'hôpital gère environ 2.000 ordinateurs. Et l'équivalent de plusieurs tera-octets de données patients. Pour l'instant, il n'a pas été durement touché : "on en détecte, mais pour l'instant nous avons été relativement épargnés" explique Sylvain Haffner. 

Sylvain Haffner responsable des projets d'information et de l'innovation au CH Saverne
Sylvain Haffner responsable des projets d'information et de l'innovation au CH Saverne © Radio France - Antoine Balandra

Mais la menace est toujours présente. Alors l'hôpital a décidé de mettre de gros moyens pour sa sécurité informatique. "Notre démarche, c'est de se prémunir contre ce type d'attaque. Nous avons recruté l'an dernier un responsable de la sécurité du système d'information pour notre groupe d'établissement. Et puis nous préparons une campagne de sensibilisation des utilisateurs en faisant écho au contexte actuel" précise Sylvain Haffner. 

Les hôpitaux de Saverne et de Sarrebourg ont également mis en place une cellule de sécurité de l'information connectée au ministère de la santé pour pouvoir répondre immédiatement en cas d'attaque comme à Dax ou Villefranche sur Saône.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess