Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

L'Huisserie : le centre de santé attire déjà les patients mayennais

samedi 25 novembre 2017 à 17:50 Par Fabien Burgaud, France Bleu Mayenne

Ouvert depuis cet été, mais officiellement inauguré ce samedi, le centre communal de santé de l'Huisserie accueillera un 3e médecin salarié en janvier. Et les patients affluent, désert médical oblige.

Le cabinet du docteur Violeta Popa dans ce centre de santé flambant neuf.
Le cabinet du docteur Violeta Popa dans ce centre de santé flambant neuf. © Radio France - Fabien Burgaud

L'Huisserie, France

Après la Roumanie et l'Ardèche, le docteur Violeta Popa a posé ses valises en Mayenne. Et depuis quelques mois, tout va très vite. "Habituellement, il faut deux ans minimum pour se faire une patientèle. Mais là, je suis déjà à 20 rendez-vous par jour. C'est pas mal !", sourit-elle.

C'est un bon pas en avant, mais le travail est loin d'être terminé. François Zocchetto, président de Laval Agglomération.

Confirmation d'Elodie, la secrétaire médicale. Les cabinets surchargés à proximité lui renvoient des patients et il reste encore de place. "Là je peux encore trouver un rendez-vous en pleine journée, voire le lendemain. Le planning se remplit semaine après semaine, mais on n'est pas saturés", explique-t-elle.

Les élus et le préfet présents pour l'inauguration ce samedi - Radio France
Les élus et le préfet présents pour l'inauguration ce samedi © Radio France - Fabien Burgaud

En tout, plus de 400 patients ont trouvé un médecin traitant. "Ils viennent de l'Huisserie évidemment, mais aussi de toute l'agglomération lavalloise, analyse Jean-Marc Bouhours, le maire de la commune. D'Entrammes, par exemple, où ils ont perdu deux médecins. Depuis des semaines, ça augmente. Ce matin encore deux personnes sont venues alors que le cabinet n'était pas encore ouvert".

Pas un problème pour l'édile. "C'est un service municipal donc les salaires des médecins sont compensés par les recettes liées aux consultations. Donc plus on aura de patients, plus l'équilibre financier sera assuré", lance-t-il, serein, devant le bâtiment lumineux de 700 mètres carrés. Montant de la facture : plus de deux millions d'euros pour la commune et la région.

Des médecins salariés mais aussi des professionnels libéraux

Attirer autant, quelques mois après l'ouverture, ça réjouit l'un des praticiens, le docteur Philippe Bourdiol. "Ne pas avoir de médecin traitant fait culpabiliser les patients. On peut les dédouaner, aucun souci et on sera heureux de les aider", dit-il.

Un troisième médecin arrivera en janvier, Philippe Hourdin. Et pour eux, le salariat a des avantages : moins de paperasse et des horaires plus corrects pour la vie familiale.

Avec les médecins salariés, on trouve aussi des professionnels libéraux.  - Radio France
Avec les médecins salariés, on trouve aussi des professionnels libéraux. © Radio France - Fabien Burgaud

A leurs côtés, il y aura aussi des professionnels libéraux. Visite avec Christian Briand, ancien maire de l'Huisserie, il avait pensé le projet en 2009. "Là dans ce bâtiment, on a la capacité pour 5 ou 6 médecins. Ici des infirmiers libéraux, des kinés. Et à l'étage, on a l’ostéopathe et le podologue", décrit-il.

Une idée saluée par tous, mais comme le répètent les élus : il faut encore du travail à ce niveau. La Mayenne compte 67 médecins pour 100 000 habitants, contre 82 au niveau national, selon l'Observatoire régional économique et social (ORES) en 2014.