Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

"Le gouvernement joue les pyromanes" pour l'imam de la mosquée des Bleuets à Marseille

lundi 28 décembre 2015 à 11:05 Par Paul Ferrier, France Bleu Provence

Invité de France Bleu Provence pour réagir à l'initiative du CFCM qui veut organiser un week-end portes ouvertes dans les mosquée de France les 9 et 10 janvier prochain, l'imam Smaïn de la mosquée des Bleuets à Marseille est revenu sur le saccage de la salle de prière d'Ajaccio le week-end dernier.

La salle de prière vandalisée à Ajaccio
La salle de prière vandalisée à Ajaccio © Maxppp - FOURNIL Pierre Antoine

Marseille, France

Le week-end a été agité à Ajaccio. Après l'agression de deux pompiers et d'un policier durant la nuit de Noël, des centaines de manifestants ont marché samedi en direction du quartier "sensible" où les incidents ont éclatés.

Certains manifestants ont crié des insultes islamophobes, d'autres ont saccagé la salle de prière de ce quartier.

L'Imam de la mosquée des Bleuets dans le 13e arrondissement de Marseille, l'imam Smaïn, s'est dit ce lundi choqué, mais pas surpris par de tels agissements : 

"Ce n'est que le résultat de l'abus de cet état d'urgence. Je prends acte  des condamnations du Premier ministre et du nouveau Président de l'Assemblée de Corse. Mais le gouvernement actuel joue les pyromanes."

L'Imam marseillais estime que derrière les discours du gouvernement qui appellent à ne pas stigmatiser les musulmans, "ils le font et engagent les autres à le faire." 

Le recteur de la mosquée des Bleuets de Marseille prend pour exemple la mesure de déchéance de nationalité voulue par François Hollande et "les saccages des mosquées lors de perquisition". L'imam Smaïn s'interroge sur le véritable message que souhaite véhiculer le gouvernement. 

L'Imam Smaïn de Marseille, invité de France Bleu Provence Matin