Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

L'IMIE, une école sur les métiers du numérique au Mans

lundi 4 décembre 2017 à 11:54 Par Christelle Caillot, France Bleu Maine

L'IMIE, l'institut des métiers de l'informatique et des entreprises existe depuis deux ans au Mans. Quelles sont les différentes formations proposées ? Rencontre avec sa directrice Géraldine Huluard.

Géraldine Duluard, la directrice de l'IMIE
Géraldine Duluard, la directrice de l'IMIE © Radio France - Jean-François Dupuis Maxppp / Christelle Caillot

Le Mans, France

L'IMIE, l'institut des métiers de l'informatique et des entreprises, plus communément appelé l'école des métiers du numérique existe depuis deux ans au Mans. Sa directrice, Géraldine Huluard nous détaille les formations.

4.600 la première année, et ensuite une formation en alternance

"Nous formons essentiellement nos élèves par la voie de l'alternance" nous dit Géraldine Duluard, la directrice de l'IMIE, "de niveau bac à bac+5, puisque notre objectif est de former à la fois sur la filière du digital, du développement, et du réseau. Aujourd'hui, nos élèves se dirigent vers les métiers de développeurs, de concepteurs-développeurs, et de concepteurs manager. Ils peuvent à la fois travailler sur des logiciels et sur du web. Nos intervenants sont des professionnels, beaucoup sont des free lance, et des chefs d'entreprises qui viennent pour transmettre leur savoir. Nous travaillons par exemple avec des professionnels de la ruche numérique, et des jeunes de start-up".

"Dans le cadre de la grande école du numérique, nous avons eu la chance d'être subventionné" poursuit Géraldine Duluard, la directrice de l'IMIE. "Avec l'alternance, le coût de la formation est pris en charge par les entreprises donc il reste la première année qui est le socle commun et là, on est sur des financements soit auto-personnels soit dans le cadre d'un congé individuel de formation. La première année est à 4.650 euros. On est prêt à prendre tous les apprenants à partir du moment où ils sont motivés et qu'ils ont envie d'apprendre. Aujourd'hui, on est sur de trouver une emploi quand on rentre à l'IMIE.