Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

L'immobilier se porte bien en Pays de Savoie

lundi 13 novembre 2017 à 5:53 Par Willy Moreau, France Bleu Pays de Savoie

La FNAIM publie son étude sur l'immobilier en Pays de Savoie et tous les voyants sont au vert. Le nombre de ventes est en hausse avec des prix plutôt stables mais très différents d'un territoire à l'autre.

La Haute-Savoie représente 59% des ventes réalisées au premier trimestre 2017.
La Haute-Savoie représente 59% des ventes réalisées au premier trimestre 2017. © Maxppp - Jean-Luc Flémal

Savoie, France

La pierre attire les acheteurs en Pays de Savoie. Les ventes dans l'immobilier ont progressé de 9% sur les deux départements en un an d'après la FNAIM. Des chiffres qui corroborent la reprise annoncée depuis l'année dernière. En revanche, l'écart des prix entre les différents territoires ne s'est pas réduit.

Des prix très différents

Même si les prix sont restés stables par rapport à l'année dernière, mieux vaut habiter en Vanoise s'il on veut investir sans se ruiner. Les appartements par exemple dans cette région coûtent en moyenne 2 044 euros par mètre carré contre 3 795 euros par mètre carré dans le Grand Annecy.

Rien à voir cela étant avec les prix pratiqués en station qui peuvent atteindre plus de 8 000 euros le mètre carré.

"À Megève ou Chamonix, on est sur un prix équivalent à Paris mais après tout, faire du ski sur les Champs-Élysées, c'est plus compliqué" - Jean-Jacques Botta, président FNAIM Savoie - Mont-Blanc

Une demande en évolution

Les studios n'ont plus la côte. "Les ventes se focalisent davantage sur les maisons et les appartements de type 3 ou 4", constate Lénaïck Brissot, dans son agence Square Habitat à Chambéry.

Les stations n'échappent pas à la règle. Les attentes des acheteurs évoluent avec les pratiques en montagne comme le constate Jean-Jacques Botta : "Globalement on a plus ce phénomène de retrouvailles en famille, on va donc être plus dans l'appartement qu'avant. On a besoin de plus d'espace avec des pièces plus cloisonnées."