Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Intérimaires à Dijon, ils dorment sur le parking de l'entreprise "Hensel Recycling" de Bretenière

jeudi 23 novembre 2017 à 17:57 Par Thomas Nougaillon, France Bleu Bourgogne

L'histoire de ce jeune couple en rupture familiale a ému les salariés et le gérant qui ont décidé de tout faire pour tenter de les sauver de la misère. Ils lancent un appel pour leur trouver un logement.

Étienne et Amandine vivent depuis un mois dans cette voiture
Étienne et Amandine vivent depuis un mois dans cette voiture © Radio France - Thomas Nougaillon

21110 Bretenière, France

L'incroyable élan de solidarité des 12 salariés et du gérant de l'entreprise "Hensel Recycling", société de recyclage de pots catalytiques et de matériaux informatiques dans la zone artisanale de Bretenière près de Dijon. Ils ont décidé de se cotiser pour venir en aide à un jeune couple qui dort dans sa voiture, une vieille Golf 4 de 2009, avec deux lapins en cage... Ils s'appellent Étienne* et Amandine, ils ont 23 et 21 ans et sont en rupture familiale. C'est une salariée qui a tiré le signal d'alarme. Elle s'est rendue compte que le jeune homme, employé en intérim chez "Hensel Recycling" depuis le lundi 20 novembre 2017, retrouvait tous les soirs son amie dans ce véhicule sur un parking devant la société. Et que faute de mieux, ils y passaient la nuit.

Le couple dans sa "voiture-maison" - Radio France
Le couple dans sa "voiture-maison" © Radio France - Thomas Nougaillon

Cette salariée, c'est Édith, elle est responsable transport-logistique et commerciale chez "Hensel Recycling" depuis 2011. "Nous nous sommes tous mobilisés, parce qu'on s'est dit que ce n'était pas possible de laisser faire ça. Donc on les a nourrit depuis qu'ils sont dans notre entreprise. On leur a fournit des couettes, des pull-overs, des écharpes, on a fait le maximum pour qu'ils ne soient pas totalement démunis". Les salariés ont également proposé aux deux jeunes de prendre des douches. "On a des douches et donc on leur a permis de se doucher le soir. Le matin quand on les accueille on leur fait un petit déjeuner, on les aide du mieux que nous le pouvons mais on voudrait vraiment qu'ils soient réinsérés de manière définitive quoi".

Le témoignage d'Édith salariée de la société

La malle de la voiture contient toute leur vie - Radio France
La malle de la voiture contient toute leur vie © Radio France - Thomas Nougaillon

Étienne et Amandine travaillent depuis des années, ils ont une volonté farouche de se tirer d'affaire, c'est ce qui a touché Édith et les salariés de "Henzel". "On voit vraiment des jeunes qui ont envie de s'en sortir, qui sont décidés à travailler, il faut qu'on trouve une solution le plus rapidement possible d'autant que l'hiver arrive et qu'il n'y a pas toujours de place dans les foyers". Et Édith de conclure. "Voir des jeunes, en 2017 en arriver là... J'espère vraiment qu'ils vont s'en sortir".

Édith, la salariée qui a donné l'alerte - Radio France
Édith, la salariée qui a donné l'alerte © Radio France - Thomas Nougaillon

Étienne a vécu au Luxembourg où sont installés ses parents divorcés, il a fait la plonge dans des restaurants... Il nous explique comment il en est arrivé à dormir dans sa voiture devant l'entreprise qui l'emploie à Bretenière. "C'est déjà pour éviter de dépenser de l'essence pour faire des kilomètres, je préfère garder mon carburant pour avoir du chauffage dans mon véhicule et dormir au chaud quand même un petit peu. Ma volonté pour l'instant c'est: dormir, travailler, dormir, travailler jusqu'à ce que je trouve un appartement". Trouver un appartement permettrait à Étienne et Amandine d'avoir une adresse en France. "Pour le moment je n'ai pas d'adresse, je ne peux même pas mettre mon assurance de voiture en France. Mais j'ai la volonté d'y arriver... De toute façon je n'ai pas le choix" explique t-il.

Étienne nous explique comment le couple en est arrivé à dormir dans sa voiture

Amandine - Radio France
Amandine © Radio France - Thomas Nougaillon

Touché par l'histoire de ces jeunes, le gérant de la société "Hensel Recycling" a décidé de proposer une mission intérim à Amandine, une mission de 3 jours. Il ne pouvait pas faire mieux. Une mission qui s'achève ce vendredi 24 novembre 2017. Le contrat d'Étienne -lui- se terminera en février 2018. Les salariés de "Hensel Recycling" lancent un SOS: les deux jeunes ont besoin d'un toit pour dormir au chaud. Outre l'immatriculation de leur auto, cela leur permettrait aussi, pourquoi pas d'avoir une chance de trouver un boulot. Amandine possède un BEP "Gestion-Administration", Étienne lui un CAP "Conducteur de ligne en agro-alimentaire" et un CACES qui lui permet de piloter un Manitou. Si vous pouvez aider ces deux jeunes contacter les salariés de "Hensel" au 06 12 33 95 53.

Reportage. Amandine nous fait visiter "sa maison".

Étienne, est ému de cette incroyable mobilisation - Radio France
Étienne, est ému de cette incroyable mobilisation © Radio France - Thomas Nougaillon

Nous avons rencontré ces deux jeunes et leurs collègues au grand coeur

*c'est un prénom d'emprunt, le jeune homme préfère rester anonyme