Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

L'Indre-et-Loire a gagné près de 10 000 habitants en 5 ans

-
Par , France Bleu Touraine

L'INSEE vient de publier les résultats du recensement en région Centre Val de Loire pour la période de 2012 à 2017. Le Loiret est le département le plus peuplé devant l'Indre-et-Loire qui ne cesse de voir sa population augmenter chaque année.

Chambray-les-Tours et Pont-de-Ruan au palmarès de la croissance démographique en Touraine
Chambray-les-Tours et Pont-de-Ruan au palmarès de la croissance démographique en Touraine © Maxppp - Lionel Vadam

Indre-et-Loire, France

L'Indre-et-Loire a gagné 9 574 habitants de 2012 à 2017 et il reste le deuxième département de la région Centre Val de Loire derrière le Loiret. L'INSEE a dévoilé ces chiffres ce lundi 30 décembre. L'Indre-et-Loire compte aujourd'hui 606 511 habitants. Il gagne chaque année des habitants, exemple: + 288 personnes de 2016 à 2017, soit une croissance de 0,3% par an.

Chambray-les-Tours, en tête des villes de + 10 000 en Indre-et-Loire, pour sa croissance démographique

Ce dynamisme se retrouve au niveau des villes de Touraine de plus de 10 000 habitants qui, de 2012 à 2017, ont toutes gagné des habitants à l'exception de Saint Cyr-sur-Loire et Amboise. La baisse est légère pour Saint Cyr, plus forte pour Amboise. Saint Cyr-sur-Loire a perdu 173 habitants en 5 ans, Amboise en a perdu 547. Toutes les autres villes de plus de 10 000 habitants ont gagné des habitants en commençant par Chambray-les-Tours, la plus forte hausse en 5 ans avec +6 et demi %. La population chambraisienne a passé le cap des 11 500 habitants. Vient ensuite St Pierre-des-Corps qui avec +4% s'approche doucement des 16 000 habitants. Joué-les-Tours qui avec 1,8% d'augmentation vogue tranquillement vers les 38 000. La Riche, qui a gagné 241 habitants. Restent Saint Avertin, Fondettes, Montlouis et Tours dont les populations augmentent aussi, mais nettement moins vite.Tours est passé en 5 ans de 135 000 habitants à 135 800. Un gain dû essentiellement au solde naturel des naissances sur les décès, alors qu'à titre comparatif, le gain de population de Chambray est, lui, dû au solde migratoire c'est-à-dire à l'arrivée de nouveaux habitants.

Et Pont-de-Ruan, en tête des petites villes dont la population augmente le plus

La commune d'Indre-et-Loire dont la hausse du nombre d'habitants est la plus élevée au regard de sa population totale est Pont-de-Ruan, près d'Azay-le-Rideau: +26% de 2012 à 2017. Pont-de-Ruan est une commune qui n'a pas 1200 habitants, 1189 exactement mais c'est elle qui, en 5 ans, a vu sa population croître le plus de tout le département d'Indre-et-Loire. Le nombre de ruanopontins (habitants de Pont-de-Ruan) ayant augmenté de 26% en 5 ans, cela fait une hausse de 5% par an. 

Notre commune a un fort pouvoir d'attractivité, elle est à 20 minutes de la métropole de Tours. Récemment, nous avons construit 63 logements sur une centaine d'hectares. Ils sont tous occupés. Et les naissances sont nombreuses à Pont-de-Ruan: en 2017, 22 naissances, en 2018 nous en avons eu 18, en 2019 20 naissances  -Michelle Duvault, la maire de Pont-de-Ruan

Derrière Pont-de-Ruan, Esvre-sur-Indre voit également sa population fortement augmenter depuis 2012: +4% en moyenne chaque année. A noter qu'à ce rythme, Esvre est en train de rejoindre Loches qui perd, elle, tous les ans 0,4% de sa population. Esvre-sur-Indre compte aujourd'hui un peu plus de 6000 habitants, Loches 6277.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu