Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'infectiologue Didier Raoult convoque la presse pour défendre "son honneur"

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Face à la presse ce mercredi 20 avril, Didier Raoult s'est défendu face aux accusations dont il se dit victime. L'infectiologue de l’IHU Méditerranée a aussi dénoncé l'impossibilité pour les scientifiques de contredire la parole gouvernementale.

Le professeur Didier Raoult en août 2020 à Marseille
Le professeur Didier Raoult en août 2020 à Marseille © AFP - Christophe Simon

La conférence de presse à l'institut hospitalo-universitaire en maladies infectieuses de Marseille a duré une heure et demie. Dans sa traditionnelle blouse blanche, l'infectiologue de l'IHU a enchaîné ce mercredi 20 avril les longs monologues pour défendre "son honneur".

Entouré de ses avocats, Didier Raoult s’est étonné que les multiples plaintes qu’il dépose notamment pour diffamation contre des médias ou des personnalités ne soient pas instruites. Il a notamment réfuté les accusations de Mediapart dans l’affaire des essais cliniques contre la tuberculose. Selon Mediapart, un rapport préliminaire de l'Agence nationale de sécurité du médicament pointe des dysfonctionnements graves, notamment dans les protocoles de recherche.

Le professeur a aussi affirmé que l'Ordre nationale des médecins ne lui avait reproché qu'un "manque de courtoisie envers des collègues". Didier Raoult a pour autant été sanctionné par un "blâme" par la chambre disciplinaire de l'Ordre des médecins pour avoir mis en avant l'hydroxychloroquine contre le Covid-19. Didier Raoult annonce porter plainte contre Mediapart et l'Assistance publique - Hôpitaux de Marseille.

"On accepte une censure, c'est terrifiant !"

Didier Raoult est aussi longuement revenu sur l’impossibilité pour les scientifiques, comme lui, d’apporter la contradiction avec la communication gouvernementale. Le scientifique a notamment fait référence à la crise sanitaire parlant un temps de l'utilisation des vaccins ou de l'hydroxychloroquine. "On accepte une censure à l'expression, ce qui est quelque chose qui est terrifiant, c'est anticonstitutionnel selon moi. Je regrette que durant cette épidémie, il y a eu une manie de ne pas laisser les gens s'exprimer. Ce n'est pas bien !"

Didier Raoult a confirmé une nouvelle fois son départ de la tête de l’IHU. Cela devrait intervenir pour le mois de septembre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess