Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

L'inquiétude de la filière équine

jeudi 31 octobre 2013 à 11:00 Par Valérie Mosnier, France Bleu Creuse

Au 1er janvier prochain, la TVA pratiquée par les centres équestres va passer de 7% à 20%. Les professionnels de l'équitation estiment que 2.000 centres équestres français pourraient disparaître.

Le sujet va certainement occuper toutes les conversations du Championnat de France de Concours Complet d'équitation amateur qui s'ouvre aujourd'hui à Pompadour, en Corrèze. Au 1er janvier prochain, la TVA pratiquée par les centres équestres va passer de 7% à 20%. Il s'agit de se conformer à une directive européenne. Les activités équestres, agricoles depuis 2004, bénéfiçiaient jusque là de la TVA réduite et vont donc devoir l'abandonner. Celà fait hurler les responsables de centres équestres, notamment les plus modestes.

Emmanuel Quittet, président du comité régional d'équitation en Limousin

En Creuse, l'équitation représente 1.300 licenciés, qui pourraient se voir directement concernés par cette hausse.

Reportage au centre équestre d'Ajain