Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'installation très polémique de capteurs sonores est repoussée à Saint-Etienne

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

L'installation de capteurs sonores dans le quartier Tarentaize de Saint-Etienne est reportée. La CNIL demande à la Ville des informations supplémentaires sur le dispositif.

Les capteurs sonores doivent être installés dans le quartier Tarentaize de Saint-Etienne (illustration)
Les capteurs sonores doivent être installés dans le quartier Tarentaize de Saint-Etienne (illustration) © Getty -

L'installation, prévue ce jeudi 9 mai, de capteurs sonores dans la ville de Saint-Etienne n'aura pas lieu. La CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés) souhaite disposer d'informations complémentaires pour valider le dispositif très polémique.

La Ville s'explique dans un communiqué envoyé ce mardi " Saint-Etienne pensait disposer de toutes les autorisations nécessaires afin de procéder au déploiement des capteurs[...] Ce n'est pas le cas et la ville de Saint-Etienne exposera, dans les prochains jours, l'ensemble des données techniques demandées permettant de lever les dernières interrogations légitimes".

La Ville rappelle qu'un capteur sonore "permet de repérer un bruit anormal sur l'espace public (bris de glaces, crissement de pneus, cris), alertant l'agent de vidéosurveillance qui peut ensuite, orienter la caméra en conséquence, en direction de la source du bruit pour une analyse plus efficace et plus rapide de la situation".

Les opposants au projet sont ravis de ce contretemps 

Un contretemps fâcheux donc pour la mairie, mais dont se réjouit Denis Nicolier, membre du collectif qui s’oppose à l'installation de ces capteurs de bruits _"anormaux"_dans le quartier. 

Il y a clairement deux fausses informations données par la mairie qui présentait les choses comme réglées vis-à-vis de la CNIL, il n'en est rien. Il faut aussi que le document soit aussi communiqué, certes à la CNIL, mais aussi au public - Denis Nicolier 

Denis Nicolier , l'un des opposants au projet d'installation de capteurs sonores à Saint-Étienne

La mairie a promis de faire parvenir rapidement le dossier complet à la CNIL et d'organiser une réunion dans le quartier avec les habitants, mais aucune date n'est pour l'instant fixée. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu