Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Isolation à un euro : des arnaques dans l'Eure

Isolation à un euro ou chaudière à un euro, les dispositifs de rénovation énergétique se multiplient. Dans l'Eure, l'ADIL et l'Espace Info Énergie appellent à la prudence. Depuis quelques mois, les deux structures reçoivent de nombreux appels pour signaler des travaux mal ou pas réalisés.

Pour des conseils gratuits et indépendants, Anthony Bacic et Jean-Charles Dechamps ont tous les tuyaux pour éviter les pièges et les arnaques
Pour des conseils gratuits et indépendants, Anthony Bacic et Jean-Charles Dechamps ont tous les tuyaux pour éviter les pièges et les arnaques © Radio France - Laurent Philippot

Eure, France

Depuis la fin de l'année 2018, de nombreux particuliers appellent l'ADIL, l'Agence départementale d'information sur le logement de l'Eure ou l'Espace Info Énergie de Soliha Normandie Seine à Évreux pour signaler des difficultés dans la réalisation des travaux d'isolation à un euro. "C'est 7 appels sur 10 et c'est en augmentation" confirme Anthony Bacic, conseiller à l'Espace Info Énergie qui s'appuie sur des témoignages de clients : "dans ma cave, l'isolant posé au plafond est tombé quelques jours après les travaux" ou "l'entreprise qui a réalisé les travaux dans mon sous-sol a posé l'isolant à l'envers et refuse de revenir le poser correctement". Devant la multiplication de ces signalements, les deux structures tirent la sonnette d'alarme. Il faut prendre quelques précautions, notamment en cas de démarchage par téléphone pour être sûr de bénéficier de travaux pris en charge par le dispositif des certificats d'économies d'énergie. 

L’isolation à 1 € est-elle une arnaque ? 

"Oui et non" c'est une réponse de Normand que fait Jean-Charles Dechamps, conseiller à l'ADIL. Le juriste explique que le dispositif existe mais qu'il est très encadré et qu'il faut être très prudent en cas de démarchage téléphonique et de rappeler que l'État ne démarche jamais. Si votre interlocuteur ou site internet se présente au nom de l'État, de votre région, commune ou utilise le visuel de la Marianne, il faut se renseigner avant tout engagement. 

Une entreprise qui travaille correctement n'a pas besoin de démarcher les clients, le bouche à oreille suffit" -Jean-Charles Dechamps, conseiller à l'ADIL de l'Eure

Cette lettre a été transmise à la direction départementale de la protection des populations pour pratique commerciale trompeuse - Radio France
Cette lettre a été transmise à la direction départementale de la protection des populations pour pratique commerciale trompeuse © Radio France - Laurent Philippot

Les conseils sont pleins de non sens : ne pas signer des documents dans la précipitation (vous avez un droit de rétraction de 14 jours en cas de démarchage, mais aucun si le contrat est signé lors d'une foire ou d'un salon), faire plusieurs devis avec une entreprise ou un artisan qui ont le label RGE et surtout ne jamais signer de devis avant d'avoir fait la demande d'aides financières

Comment s'y retrouver dans les offres à un euro ? 

Le mieux soulignent les deux professionnels, c'est de faire appel à leurs structure. L'ADIL de l'Eure prodigue des conseils juridiques et financiers gratuits pour toute question relative au logement. L'Espace Info Énergie de Soliha Normandie Seine vous accompagne gratuitement et indépendamment pour vous conseillers sur la rénovation énergétique et las économies d'énergie. Il existe également un site internet,  Faire, tous éco-confortables, mis en place par l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) pour vous aider dans vos démarches. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu