Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

L’œil du web - Oser parler d'Alzheimer avant de se faire oublier

vendredi 10 novembre 2017 à 18:18 Par Anne Orenstein, France Bleu

Un clip pour parler d'Alzheimer avant qu'il ne soit trop tard. Troquer des noisettes pour obtenir une maison. Un chat qui refuse la nourriture qui n'est pas emballée.

Alzheimer dans la mafia
Alzheimer dans la mafia © Radio France - Capture d'écran

En Allemagne, l'association Alzheimer Gesallfschaft mise sur un contre-pied total pour inciter à parler de la maladie d'Alzheimer avec ses proches. Plutôt que de verser dans le pathos, elle nous entraîne dans un film de mafia. Un jeune homme en costume blanc vient parler au parrain du monde qui a changé. "Tu as changé," lui dit-il. Insupportable pour le vieil homme qui l'étrangle avec sa serviette jusqu'à ce qu'on comprenne qu'il n'a pas reconnu le garçon qui est en fait son fils.

Le message est simple : c'est vrai qu'on redoute toujours de parler à ses parents de l'évolution de leur maladie, des signes qu'on a détecté mais pas eux, mais il est important de prendre son courage à deux mains pour leur parler d'Alzheimer car plus la maladie est prise en charge tôt, plus les médecins peuvent retarder son évolution. Et parler ne tue pas.

Votre père n'est pas un parrain de la mafia.

C'est sur cette phrase que se conclue le spot. Une vidéo efficace et touchante, même en version allemande.

Troquer des noisettes pour obtenir une maison

C'est le pari un peu fou de la Fabrique des colibris. A l'image du Canadien, Kyle MacDonald qui, en un an et plusieurs étapes, a réussi à échanger un trombone rouge contre une maison, l'association organise grâce à mytroc.fr une chaîne de troc en partant d'un petit panier de noisettes. L’objectif, c'est d'échanger chaque élément pour quelque chose d'une plus grande valeur. Le panier de noisettes a ainsi été échangé contre des boites d’œufs, puis un panier de produits bio, eux même échangés contre un cours de dessin, etc. Actuellement, il y a une nuit dans une chambre d'hôte près d'Avignon à échanger. Et toutes les deux semaines, la chaîne du troc s'agrandit.

Un chat qui refuse la nourriture qui n'est pas emballée

Dong Suk est un chat dont le comportement a bien intrigué les personnes qui ont l'habitude de donner de la nourriture aux animaux errants. Il refuse les croquettes ou pâtés qu'il ne peut pas emporter. Il ne veut que de la nourriture emballée. Après l'avoir suivi, les habitants de la ville de Corée du Sud où a été filmée cette vidéo ont découvert que Dong Suk est en fait une femelle qui apporte de la nourriture à son seul chaton survivant d'une portée de cinq. La maman et son petit ont été adoptés par une dame qui verse maintenant toute la nourriture directement dans leur écuelle.