Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

L’œil du web - Pourquoi il ne fait pas bon prendre des selfies d'après... Barack Obama !

lundi 6 novembre 2017 à 5:00 Par Bénédicte Robin, France Bleu

Les selfies, ça suffit et Barack Obama explique pourquoi. Le compte twitter d'un chat dépasse les 10 000 abonnés en quelques jours. Attention aux arnaques sur Facebook.

Barack Obama
Barack Obama © Maxppp - Alpha Press

Thionville, France

L'oeil du web, une chronique à lire et à écouter chaque jours sur France Bleu.

Barack Obama, l'ancien Président américain a lancé sa fondation fin octobre dernier et lors du premier Sommet, il a énoncé une règle : pas de selfies !

Pourtant, l'ex-locataire de la Maison Blanche en a fait beaucoup, ils ont été très partagés. C'est justement la raison pour laquelle il n'en veut plus aujourd'hui et il expliqué pourquoi à l'assistance qui écoutait son discours.

"L'une des choses les plus bizarres quand j'étais président c'est que les gens ne me regardaient plus dans les yeux et ne me serraient plus la main parce qu'ils m'approchaient soit comme ça... soit comme ça..." explique-t-il, tout en mimant quelqu'un en train de prendre un selfie et donc de lui tourner le dos.

"Cela parait bête, mais ça ne l'est pas" a-t-il poursuivi, "les réseaux sociaux c'est un outil magnifique mais si ça vous empêche d'avoir une conversation ou de voir quelqu'un, de le reconnaître ou de l'écouter parce que vous êtes trop occupés à essayer de prendre une photo, eh bien dans un certain sens vous contribuez à ce qui nous sépare".

Capture d'écran vidéo YouTube discours de Barack Obama, 31 octobre 2017 - Aucun(e)
Capture d'écran vidéo YouTube discours de Barack Obama, 31 octobre 2017

Et Barack Obama de conclure que de ne pas prendre de selfie, lui permettrait à lui et Michelle (sa femme) de rencontrer son assistance et "ce serait sympa".

Le compte twitter d'un chat dépasse les 10 000 abonnés en quelques jours

Un chat nommé Paddles a récemment fait son apparition sur Twitter avec son propre compte et il a dépassé les 10 000 abonnés en quelques jours seulement. Il faut dire qu'il ne s'agit pas de n'importe quel chat mais, comme le stipule sa présentation, du "Premier chat de Nouvelle-Zélande".

Capture d'écran compte twitter Paddles - Aucun(e)
Capture d'écran compte twitter Paddles - Twitter / Paddles

Paddles est en effet le chat de la Première ministre de Nouvelle-Zélande, Jacinda Arner, 37 ans, 1ère femme Premier ministre du pays.

Jacinda Ardern, Première ministre de Nouvelle-Zélande - Maxppp
Jacinda Ardern, Première ministre de Nouvelle-Zélande © Maxppp - Su Liang

Mais Paddles ne fait de politique assure-t-il, "je ne suis pas affilié au parti travailliste" est-il bien mentionné.

Mais qu'a t-il donc à raconter ce brave Paddles ? Et bien il est très sollicité par d'autres chats mais aussi des chiens car les internautes l'interpellent beaucoup photo de leur animal à l'appui pour de simples salutations ou parfois des conversations sur la vie de nos petits compagnons à poils.

Capture d'écran compte twitter de Paddles - Aucun(e)
Capture d'écran compte twitter de Paddles - Twitter / Paddles

"Maggie a appris que la première créature de Nouvelle-Zélande était un chat." - "Maggie est-elle agacée, outragée ou seulement vide, difficile à dire."

Capture d'écran compte twitter de Paddles - Aucun(e)
Capture d'écran compte twitter de Paddles - Twitter / Paddles

"Je suis resté à la maison car je suis malade et Yoda a gracieusement abandonné sa place au soleil pour me réconforter." - "Yoda est trop, trop beau, quel ange !"

Capture d'écran compte twitter de Paddles - Aucun(e)
Capture d'écran compte twitter de Paddles - Twitter / Paddles

"Borris est super excité à l'idée d'en savoir plus sur le premier chat de Nouvelle-Zélande." - "Belles chaussettes Borris !"

A noter que parmi les seulement 8 personnes à qui Paddles est, lui, abonné il y a sa maman (la Première ministres) et son papa (le compagnon de la Première ministre, Clark Gayford).

Gare aux charlatans sur Facebook !

Une habitante de Thionville, en Moselle, a été victime d'une arnaque cet été après avoir contacté une voyante sur Facebook. C'est le Républicain Lorrain qui s'en fait l'écho.

Magalie, 35 ans contacte une voyante via Facebook pour lui demander de lire son avenir. La consultation se fait par téléphone étant donné que la voyante est basée dans le Tarn et Garonne. Pendant leur entretien la voyante annonce à Magalie qu'elle va mourir d'une crise cardiaque dans six mois.

Une voyante prédit une mort imminente à Magalie - Aucun(e)
Une voyante prédit une mort imminente à Magalie - Julio PELAEZ

Magalie est terrifiée par cette prédiction mais ne le dit à personne. Elle s'angoisse beaucoup à s'en rendre malade, consulte des médecins, son cardiologue, elle est même hospitalisée.

Puis elle joint à nouveau la voyante pour lui dire que ce médecins n'ont rien décelé d'anormal, ce à quoi la voyante répond que certains médecins sont incompétents et qu'elle va bien mourir si elle ne fait rien.

Arnaque à la voyance - Maxppp
Arnaque à la voyance © Maxppp - Michel ARMAT

Cette manipulation qui vise à rendre accro les personnes est bien connue, explique le président de l'Institut national des arts divinatoires (INAD), rapporte le Républicain Lorrain.

Finalement, grâce à ses proches et à une psychologue, Magalie réussit à se défaire de cette emprise angoissante et porte plainte contre la voyante. Mais depuis, celle-ci a disparu de Facebook.