Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"L'OM n'aborde pas la Ligue des champions dans les meilleures conditions", Jocelyn Angloma

-
Par , , France Bleu Provence

Pour l'ancienne gloire olympienne, l'OM va devoir retrouver son niveau de la saison passée pour rivaliser avec les trois autres clubs de son groupe et décrocher une qualification en 8èmes de finales de Ligue des champions.

L'ancien latéral droit avait remporté la Ligue des champions avec l'OM, en 1993 (image d'illustration).
L'ancien latéral droit avait remporté la Ligue des champions avec l'OM, en 1993 (image d'illustration). © Maxppp - © Jean-François Frey

Jocelyn Angloma taclait aussi bien qu'il ne pratique pas la langue de bois. Pour l'ancien latéral droit de l'Olympique de Marseille, son ancien club va devoir "hausser son niveau de jeu" face à ses adversaires du groupe 4 : le FC Porto, l'Olympiakos et Manchester City. "La Ligue des champions n'est pas la Ligue 1. Il va falloir que les Marseillais retrouvent le niveau qu'ils avaient la saison passée", tranche l'ex-olympien.

Ceci étant posé, Jocelyn Angloma estime que l'OM a bénéficié d'un tirage plutôt clément. "L'Olympiakos est à la porté de l'OM. Le FC Porto aussi, mais il ne faut pas oublier que ce club a déjà remporté la Ligue des champions."

C'est Manchester City qui pourrait, sur le papier, poser le plus de problème aux Marseillais. "Pas forcément, tranche Jocelyn Angloma. Les Sky Blues réussissent en Premier League, mais en Ligue des champions, ils sont plus à la peine."

L'OM devra marcher sur les traces de l'Olymique lyonnais (son adversaire en championnat, ce week-end) qui est déjà venu à bout par deux fois de l'ogre mancunien.  Les Marseillais auront sans doute la niaque et à cœur de faire oublier leur dernière campagne européennée. C'était il y a sept ans. L'OM n'avait alors marqué aucun point en phase de groupe.

Interview de Jocelyn Angloma - L'Invité de 7h20 - France Bleu Provence

Choix de la station

À venir dansDanssecondess