Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'opération tranquillité vacances de la police de Metz a "moins de demandes" cette année avec la Covid-19

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Le coronavirus a poussé beaucoup de Messins à ne pas partir en vacances, ou moins loin et moins longtemps. L'effet se fait ressentir sur l'opération tranquillité vacances, proposée comme chaque année par le commissariat de Metz. Le confinement a aussi renforcé la solidarité entre voisins.

Une patrouille vérifie une maison inscrite au dispositif "Opération tranquillité vacances", ce lundi à Metz.
Une patrouille vérifie une maison inscrite au dispositif "Opération tranquillité vacances", ce lundi à Metz. © Radio France - Marc Bertrand

Le Kangoo sérigraphiée "police" de la brigadier-chef Maud ralentit : "N°22... 24... 26, c'est là", fait signe son équipière. Première maison à vérifier. L'équipe a pris la liste au commissariat, pour prendre un peu de temps sur sa patrouille dans le quartier résidentiel de Magny au sud de la ville, et vérifier une dizaine de maisons inscrites au dispositif "Opération tranquillité vacances"

L'OTV, comme l'appelle les policiers, est rentrée dans les moeurs depuis plusieurs années maintenant. Vous vous inscrivez au commissariat, et la police passe surveiller tous les jours et toutes les nuits votre résidence, pendant la durée de vos vacances. Maud et son équipière prennent chacune un côté de la maison : "Si un cambrioleur est à l'intérieur, il va voir un policier d'un côté et s'enfuir de l'autre, il va tomber sur l'autre policier", explique la policière. 

Moins de gens partent en vacances avec l'épidémie 

Fenêtres, volets, serrure, Maud va jusqu'à clancher les poignées de porte : "On fait surtout attention à l'arrière de la maison, c'est là qu'on peut rentrer sans se faire remarquer. Et je clanche toujours, parce qu'un cambriolage peut être propre, sans trace d'effraction. Ou alors... parfois les gens oublient tout simplement de fermer à clé !"

On constate de plus en plus de gens qui mettent leurs voisins en personne à contacter en cas d'intrusion, alors qu'avant c'était beaucoup plus la famille

Ce qui est nouveau en cette année d'épidémie, c'est que les jardins autours ne sont pas vides : "Bonjour !", lance la brigadier-chef à des enfants qui barbotent dans une piscine dans le jardin voisin. Moins de Messins partent en vacances, ce qui fait une présence en plus pour dissuader les cambrioleurs. Et le confinement a renforcé la solidarité entre voisins. 

La solidarité entre voisins renforcée par le confinement

"Avant, je ne le connaissais pas", dit Mickaël, deux maisons plus loin, à propos de son voisin : "Mais on a commencé à se parler avec le confinement, quand je sortais le chien. Parce que... rien d'autre à faire", sourit-il. Du côté de la police, "on constate de plus en plus de gens qui mettent leurs voisins en personne à contacter en cas d'intrusion, alors qu'avant c'était beaucoup plus la famille", explique Maud.

Elle constate aussi une baisse des inscriptions à l'Opération tranquillité vacances, cette année : "Les gens sont moins partis en vacances, ou alors ils partent moins longtemps". Ca ne dispense tout de même pas de bien fermer toutes les fenêtres avant de partir. Et de prévenir le commissariat, si vous rentrez plus tôt que prévu : "C'est courir le risque de se faire braquer par la police !", sourit Maud. "J'ai eu plusieurs fois le cas quand je travaillais de nuit. On a une maison à surveiller et le propriétaire ne nous a pas prévenu qu'il rentrait plus tôt, quand on voit de la lumière à l'intérieur, on sort nos armes pour entrer. Et ça leur fait tout drôle !"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess